RESPIRATIONS

Inauguration de la médiathèque Marguerite Duras, le 9 juin 2010

14 juin 2010


Ma joie était toute particulière en inaugurant, aux côtés de Frédérique Calandra, de Roland Castro et de Dominique Blanc, la médiathèque Marguerite Duras dans le quartier populaire de Saint-Blaise dans le 20ème arrondissement de Paris.


Une émotion d’abord liée à la réussite du geste architectural de Roland Castro et de ses équipes, une fierté car, avec cette bibliothèque, la plus grande de Paris désormais, chaque Parisien a accès à cette beauté, faite de verre et de lumière, à ce patrimoine élégant, qui rappelle les mots de Marguerite Duras, nous incitant à passer « des journées entières dans les arbres ». Une joie aussi d’ouvrir un nouveau lieu de culture, de lecture, d’apprentissage, très loin de toute superficialité ; un espace apaisant – comme les sept autres bibliothèques créées depuis 2001 à Paris -, où l’on peut flâner, prendre son temps pour rencontrer les textes et ceux qui les aiment.


Un honneur bien sûr aussi de donner à cet établissement le nom de Marguerite Duras, avec qui nous célébrons une certaine idée de la liberté, de l’engagement anti-colonialiste notamment, le choix visionnaire d’une France métissée et généreuse. Un bonheur , enfin, d’écouter, de se remémorer le style, la grâce de Duras par la voix limpide de Dominique Blanc, lisant un passage d’Ecrire et nous rappelant , avec modestie, que « l’acte d’écrire, c’est se taire. C’est hurler sans bruit ».

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens