Lettre de Bertrand Delanoë aux Parisiennes et aux Parisiens

Lettre du Maire de Paris Bertrand Delanoë aux Parisiennes et aux Parisiens


Madame, Monsieur,

Le moment du choix approche : la décision que nous prendrons, les 22 avril et 6 mai prochains, engagera notre pays pour cinq ans. Le débat doit être mené avec clarté, et il ne doit en aucune façon être éludé. Les tragédies de Toulouse et de Montauban viennent souligner plus clairement encore la valeur de notre démocratie, et le devoir que nous avons de la faire vivre.

Je souhaite, dans ce moment majeur de notre vie nationale, vous donner mon sentiment.

Notre pays a besoin d’alternance. Il a besoin d’être gouverné autrement, avec plus de sobriété, peut-être aussi plus de dignité. Il a besoin de justice, après ces années vouées à l’iniquité et au pouvoir de l’argent.

La France doute, elle s’affaiblit, elle s’abîme dans une crise qui atteint non seulement sa prospérité, son équilibre, mais aussi son identité au vrai sens du terme, autrement dit ses valeurs. La souffrance sociale s’installe, ainsi que la peur de la précarité, qui n’est rien d’autre que l’angoisse du lendemain.

Il faut changer, et la voie de l’alternance existe : celle du redressement par la justice, celle du retour d’un État stratège, d’un État protecteur. Cette voie de l’alternance, c’est le bulletin François Hollande.

François Hollande est un homme de constance et de volonté. Je connais son humanité, son refus de se résigner aux injustices. Je mesure aussi, chaque jour, depuis des mois, son courage et sa ténacité.

Je vous appelle à voter pour lui, et à le faire dès le dimanche 22 avril, pour donner à sa candidature toute la force nécessaire à la victoire.

Cet appel, je le lance comme citoyen, parce que je suis conscient de l’état de mon pays, je connais ses attentes, je mesure les urgences, et je suis convaincu que François Hollande propose des solutions concrètes, efficaces et justes. Pour rendre le logement plus accessible à tous, il encadrera la hausse des loyers. Pour restituer à l’école sa vocation, il affectera des enseignants, des surveillants, des médecins scolaires, dans les territoires où ils sont le plus nécessaires, et notamment pour les écoles maternelles et primaires. Pour garantir le droit universel à la santé, il améliorera l’accès de tous à la médecine de ville et donnera la priorité à l’hôpital public. Il permettra le retour, dans notre pays, d’une puissance publique protectrice. Il restaurera nos services publics. Il mettra notre pays sur la voie de la transition écologique responsable, en baissant la part du nucléaire dans la production d’énergie.

Voter François Hollande, c’est choisir un État qui protège les citoyens et qui prépare l’avenir de notre pays. Mais c’est aussi défendre notre ville, Paris.

Car si je lance cet appel, c’est aussi parce que, comme maire, je sais combien, depuis 5 ans, Paris est pris pour cible par le pouvoir d’État.
Sous le mandat du président sortant, l’État a frappé les finances de notre collectivité en ne compensant pas les dépenses correspondant aux compétences qu’il lui transférait. Il a également bloqué, arbitrairement et unilatéralement, le projet d’aménagement des voies sur berges, porté par les élus des Parisiens. Il a refusé de céder des terrains qui auraient pu servir à produire des milliers de logements. C’est un fait : l’État, depuis 2007, n’aime pas Paris.

Je sais qu’avec François Hollande, cela aussi changera. Je l’ai entendu exprimer le lien indissociable entre la France et sa capitale, et sa conviction qu’elles n’avanceraient pas l’une sans l’autre. Je sais son respect pour le rôle des collectivités locales. Je connais enfin sa volonté de donner à la métropole parisienne, en s’appuyant sur le travail de ses élus, une réalité et une légitimité.

Pour la vie quotidienne de millions de Français, pour l’image de notre pays dans le monde, mais aussi pour l’avenir de notre ville, je forme ici le vœu que les Parisiens expriment clairement leur confiance à François Hollande.

Bertrand Delanoë

2 commentaires à “Lettre de Bertrand Delanoë aux Parisiennes et aux Parisiens”

  1. Medour Djamila dit :

    Bonjour Bertrand, Mon ami, je remercie François Hollande pour sa candidature a la Présidence Française, que je soutiens a 100% car il est le seul candidat actuel humain, capable de rétablir la justice et d’honorer les français de mérite, qui s’engagent totalement pour le bien de leur patrie Française pour défendre les valeurs morales de notre pays: démocratie, lutte contre le terrorisme et sécurité internationale, le respect de tous les citoyens français avec leurs différences, améliorer la condition des femmes avec la création d’un Ministère adéquat et bien d’autres sujets que je vous invite a poursuivre…

  2. Medour Djamila dit :

    François Hollande a surtout un très grand coeur, je l’ai rencontre a Gibert Joseph ainsi qu’a une réunion de jeunes du parti socialiste qu’il avait anime dans le 12eme arrondissement.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens