RESPIRATIONS

« Zola Jackson » de Gilles Leroy

21 janvier 2010

Zola Jackson. Derrière ce titre où Germinal et Thriller paraissent mêler les siècles et les continents, un très grand roman sur les dérives de notre époque, et surtout un hymne à ce que le temps n’altère pas : l’amour, la beauté vraie, la vie en somme qui se dresse, si frêle et si fière, qu’elle semble soudain inaccessible à la mort. Ce livre extraordinaire, où la sensibilité et la lucidité se rejoignent avec tendresse, réveille d’abord le souvenir de l’ouragan Katrina, qui a dévasté La Nouvelle Orléans en août 2005. C’est le récit de cette « naissance des vents », et l’expérience d’une angoisse et d’une solitude qui mettent à l’épreuve l’héroïsme véritable. Mais Zola Jackson, ce sont surtout des mots justes (y a-t-il, en littérature, plus belle vertu que le mot juste ? ) placés sur le moins altérable des sentiments : l’amour maternel.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens