VU, LU AILLEURS

La social-démocratie doit retrouver le sens du peuple

6 septembre 2009

Sur son blog, Laurent Bouvet analyse les résultats de la gauche sociale-démocrate aux dernières élections européennes, ce qui l’amène sur le terrain des valeurs. C’est parce qu’elle aurait cessé de parler au peuple, et non pour sa soumission au libéralisme, que la social-démocratie n’inspirerait plus sa confiance.

L’enjeu pour la social-démocratie dépasse désormais la simple considération de sa plus ou moins grande conversion au libéralisme dans le domaine économique et social. On remarquera, au passage, que s’en tenir à ce niveau d’analyse n’aide pas les dirigeants sociaux-démocrates. C’est, plus fondamentalement, en termes de « valeurs » ou de préconditions (du modèle économique et social notamment) que cet enjeu doit être pensé. La droite européenne dans son ensemble – ainsi que les forces politiques que l’on nomme ici et là « populistes » – ont visiblement mieux compris ce dont il s’agit.

Lire la suite sur le blog de Laurent Bouvet.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens