VU, LU AILLEURS

« Camus, le porte-maux »

13 janvier 2010

Nonfiction.fr, « Camus, le porte-maux », par Alexandre Maujean (04.01.10)


A première vue, « Les derniers jours de la vie d’Albert Camus », de José Lenzini, est une biographie parmi tant d’autres. Alexandre Maujean démontre que l’auteur a su faire preuve d’originalité, et nous livre un écrit passionnant.


« Il y a des textes auxquels on ne peut donner un nom car ils évitent malicieusement de respecter les codes des genres littéraires pour inventer leur propre narration. Les Derniers Jours de la vie d’Albert Camus de José Lenzini appartient à cette famille de livres protéiformes. Est-ce un essai ? une biographie ? un roman ? Impossible à dire et si l’auteur, dans un avertissement au lecteur, évoque son « récit », on peut aisément affirmer que son texte appartient en réalité à ces trois catégories à la fois, les dialogues réinventés, l’espace temporel retenu et la constante analyse de la vie et l’œuvre de Camus empêchant tout classement restrictif et définitif… »


Lire la suite sur Nonfiction.fr

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens