VU, LU AILLEURS

« Barroso II » : une Commission trop faible pour une Europe fragile »

12 février 2010

Fondation Terra Nova, « Barroso II » : une Commission trop faible pour une Europe fragile », par Antoine Bargas et Benjamin Sénès (09.02.10)


La composition de la nouvelle Commission Barroso, investie par le Parlement européen le 9 février, démontre que les gouvernements des pays membres de l’Union européenne préfèrent conserver une Commission affaiblie, privilégiant les technocrates aux politiques. Antoine Bargas et Benjamin Sénès nous expliquent.


« Présidée par José Manuel Barroso pour un second mandat à sa tête, la nouvelle Commission européenne a été investie par le Parlement européen aujourd’hui. La moindre envergure politique de ses membres suggère une nette préférence des gouvernements de l’Union pour une Commission faible. Le Parlement a montré sa vigilance mais n’a globalement pas contesté la nouvelle équipe sur le terrain politique. Le poids accru du Parlement constaté ces dernières années n’a pas eu d’effet d’entraînement sur la Commission. Face aux importants défis auquel l’Europe fait face, le lien entre Parlement et Commission doit être réaffirmé pour donner une réelle dynamique politique à la construction européenne… »


Lire la suite sur Terra Nova

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens