LES ÉDITOS

Manifestons pour l’égalité le 16 décembre

3 décembre 2012

L’élection de François Hollande en mai dernier a ouvert un nouvel espace de liberté pour des millions de Français qui vont pouvoir s’aimer et disposer de leur existence comme ils le souhaitent. Le droit pour tous les couples qui s’aiment de se marier et d’adopter est un progrès souhaité depuis plusieurs années par les Français qui doit enfin pouvoir être traduit dans la loi de la République.

Conformément à l’engagement pris pendant la campagne présidentielle, le gouvernement a présenté un projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe qui doit être examiné par le Parlement au début de l’année 2013.

Face aux conservateurs, qui s’opposent à l’adoption de ce projet de loi ou qui voudraient en réduire la portée, face à tous ceux qui portent atteinte à notre démocratie en se livrant à des insultes et à des caricatures indignes du débat respectueux, il est plus que jamais nécessaire d’unir et de mettre en mouvement toutes les forces progressistes de notre pays, pour proclamer ensemble, notre adhésion au mariage et à l’adoption pour tous.

C’est pourquoi j’appelle tous les Parisiens, tous les Français et tous ceux qui souhaitent que notre société suive le chemin de l’égalité et du progrès, à venir manifester le dimanche 16 décembre après-midi à Paris.

13 commentaires à “Manifestons pour l’égalité le 16 décembre”

  1. [...] Dans un post publié sur son blog ce lundi 3 décembre, Bertrand Delanoë, le maire de Paris, «appelle tous les Parisiens, tous les Français et tous ceux qui souhaitent que notre société suive le chemin de l’égalité et du progrès, à venir manifester le dimanche 16 décembre après-midi à Paris» lors du grand rassemblement national pour l'égalité des droits organisé par l'Inter-LGBT. [...]

  2. gueller dit :

    Bonjour,
    Ouf, Monsieur le Maire…Votre silence devenait assourdissant…Plus que le bruit des bottes, c’est le silence des pantoufles qu’il faut combattre…
    Merci pour cet appel…
    Bien à vous…

  3. feri dit :

    Bonjour,
    “des millions de français vont pouvoir s’aimer” écrivez-vous… mais où sont-ils ces millions déjà ? parlez-vous bien de la France ?
    “ceux qui portent atteinte à notre démocratie en se livrant à des insultes et à des caricatures indignes du débat respectueux” dois-je vous rappeler la photo parue dans le monde avec une pancarte sur laquelle on pouvait lire “un hétéro = une balle, une famille = une rafale” alors de quelle côté se trouve l’insulte ? Il est une violence par contre qui est parfaitement tolérée : celle des militants LGBT. Où avez-vous vu une seule insulte chez la majorité qui manifeste contre ce projet ? Enfin pourquoi vous et vos amis n’entendent pas la majorité des français contre ce projet ? En réalité vous ne sélectionnez uniquement que ceux qui sont pour votre projet… Cher monsieur, il n’y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas… auditionner.
    Bien à vous,

  4. [...] http://bertranddelanoe.net/leseditos/manifestons-pour-legalite-le-16-decembre/ L’élection de François Hollande en mai dernier a ouvert un nouvel espace de liberté pour des millions de Français qui vont pouvoir s’aimer et disposer de leur existence comme ils le souhaitent. Le droit pour tous les couples qui s’aiment de se marier et d’adopter est un progrès souhaité depuis plusieurs années par les Français qui doit enfin pouvoir être traduit dans la loi de la République. [...]

  5. Jesus ou es-tu dit :

    Si L’Europe nie Dieu et les valeurs qui ont fait son Apogée alors ce Dieu nous rejettera en nous soumettant à des valeurs des religions NON-CHRETIENNES et pire on verra émergence de l’extrême Droite pour une sorte de légitime défense.
    Car l’apôtre Paul a bien dit:

    1 Corinthiens 6:9 Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, 10 ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu. 11 Et c’est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l’Esprit de notre Dieu. 12 Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile; tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit.

    SOYEZ BÉNIS AU NOM DE JÉSUS-CHRIST ET PRENEZ CONSCIENCE DE LA VOIE QUE VOUS AVEZ CHOISI DE SUIVRE, JÉSUS REVIENT TRÈS BIENTÔT LE SALUT DE L’ÂME EST PERSONNEL ET LES PÉCHÉS MÈNENT EN ENFER CAR L’ENFER EXISTE ET çA EXISTE VRAIMENT.

    • Fantomette49 dit :

      Puisque certains citent avec une éonnante facilité les textes religieux, n’oublions pas que dans Bible…la polygamie (Lémec par exemple) et l’inceste (2 filles saoûlent Loth pour abuser de lui) ont toute leur place…dites…c’est bien à cela que va aboutir le mariage gay ?!…

  6. Sandra dit :

    @”Jesus ou es-tu” vous avez du fumer un cierge, c’est pas possible d’être dans un état pareil. Mais enfin, un peu de sérieux, vous faites honte à l’Eglise.

  7. EricB dit :

    @ Jesus où es-tu.

    Attention, l’abus de “sang du christ” (alias “mauvaise piquette”) est trés mauvais pour la santé mentale. Vous avez déjà songé à une bonne cure de désintoxication ?

  8. D. Paul dit :

    Pourriez-vous penser aux enfants ?
    Les orphelins en très bas âge, ont-ils la capacité de dire : je veux l’égalité ; je veux un papa et une maman comme les autres ? Certainement pas.
    C’est à l’état de protéger les plus faibles.
    Hélas! les partisans du mariage pour tous favorisent l’inégalité.

    • Fantomette49 dit :

      Les opposants, pourtant très prolixes, n’ont aucune idée de l’utilité de cette loi dont l’objet est précisément de protéger les enfants en donnant un cadre juridique à leur famille et en assurant au deuxième parent des droits et surtout des obligations, notamment en cas de décès ou de séparation (autorité parentale, obligation alimentaire et d’éducation, réserve héréditaire, fiscalité successorale, droit de garde, de visite…) bref tout ce dont a droit un enfant issu d’un couple hétérosexuel.
      Sous couvert de défendre les droits de l’enfant en danger, dont ils se moquent visiblement éperduement, les opposants entendent seulement imposer leurs convictions religieuses ou/et morales, à une population (parents et enfants), qui compte tenu de son caractère minoritaire et fragilisée par l’homophobie, ordinaire ou non, doit être particulièrement protégée.
      Je pense aux enfants de couples gays et lesbiens, aux enfants et adolescent(e)s gays et lesbiennes, et j’imagine facilement que les multiples propos proférés ces derniers mois par ceux qui leur veulent tant de bien, ne leur facilitent pas l’existence et bien que je n’aie pas, pour l’heure en tout cas, l’intention de me marier, ils m’inciteront à manifester le 16 décembre prochain.

  9. Rhadamisthe dit :

    Merci, M. Delanoë, pour cette initiative exprimée avec tant de simplicité !

    À D. Paul (entre autres) :
    Quelle égalité des enfants, quelle “comme les autres” ? Si on ne commence pas un jour à autoriser l’adoption aux couples homosexuels, alors il ceux qui auront deux parents de même sexe seront toujours “différents”. Si on s’y met, ils ne le seront pas forcément, et puis c’est une très bonne éducation contre l’homophobie — la France a, à l’évidence, encore grand besoin d’être éduquée contre le racisme (dans tous les sens, bien entendu) et l’homophobie.
    Une femme âgée témoignait il n’y a pas longtemps et disait que dans son enfance, elle n’était pas comme les autres parce que ses parents étaient divorcés. Maintenant, ça s’est banalisé. Il en ira de même pour les familles homoparentales que pour les familles monoparentales ou recomposées.

    Les choses n’avancent pas toutes seules. Si on ne les fait pas avancer, elles stagnent — et pourrissent.

  10. late dit :

    Et si vous étiez à notre place?

    Bonjour,

    Le premier ministre a annoncé le 24 janvier au Sénat le rétablissement partiel de l’allocation équivalent retraite pour les chômeurs âgés

    Nous sommes 32.000 personnes en France de plus de 55 ans au chômage, ne touchant plus d’indemnités, ayant acquis tous nos trimestres pour la retraite mais n’ayant pas atteint l’âge légal de celle-ci.
    Mais cette mesure ne concernera que moins de 10.000 personnes, car elle sera soumise à conditions, et nous n’en faisons pas parti.

    Alors, on va devoir continuer à vivre avec moins de 480 euros et en dessous du seuil de pauvreté.

    En tant que député de la nation, qu’en pensez-vos ?

    Nous n’avons pas voulu du chômage, on aurait préféré continuer à travailler.
    Nous n’avons pas voulu être exclus du travail à cause de notre âge.
    Nous n’avons pas voulu que nos employeurs nous licencient.
    Nous n’avons pas voulu de cette crise qui nous a balayé.

    Et vous ?
    Vous ne serez jamais dans notre situation, avec moins de 480 euros pour vivre.
    Mais imaginez, juste un instant, comment vous feriez ?

    Il serait juste ne pas faire de distinction et de rétablir l’Allocation équivalent retraite, pour les chômeurs de plus de 55 ans qui n’ont pas atteint l’âge légal de la retraite mais ont le nombre de trimestres nécessaires pour celle-ci.
    Signé la pétition sur le site ci dessous!

    Nous vous prions de bien vouloir agréer l’expression de notre plus profond respect.

    Le collectif AER2012.
    Notre site : https://sites.google.com/site/lettrecitoyen/
    si l’adresse fonctionne pas en cliquant faite un copier coller et la mettre sur votre moteur de recherche!

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens