LES ÉDITOS

Prix Nobel

9 octobre 2009

Le prix Nobel de la paix décerné à Barack Obama vient reconnaître et récompenser ses efforts remarquables pour contribuer à rapprocher les peuples par delà les différences et à réconcilier avenir et espoir sur la scène mondiale.

J’y vois un triple message.
Un hommage à l’obstination d’un homme qui a su, en dépit de tous les obstacles, vaincre, dans son propre pays, des préjugés séculaires pour faire triompher l’idéal de fraternité.
Le signe d’un retour, sur la scène internationale, des Etats-Unis d’Amérique comme puissance attachée à des valeurs, sachant défendre les droits de l’Homme et faire respecter les idéaux universels de progrès, de partage et de liberté.
Un appel à l’unité du monde, à la tolérance et à la compréhension entre les cultures et les civilisations.

Bien entendu, moins de neuf mois après l’arrivée de Barack Obama à la Maison Blanche, cette récompense hautement symbolique doit sans doute s’interpréter comme un encouragement plus que comme une consécration. C’est ce qui lui donne aussi la force d’une promesse.

Au nom de Paris et en mon nom personnel, j’adresse au Président Obama mes félicitations sincères et très chaleureuses.

3 commentaires à “Prix Nobel”

  1. André Guidi dit :

    Monsieur le Maire de Paris,

    effectivement, ce prix Nobel équivaut à un encouragement et une promesse. Il reste tant à faire pour éviter la ségrégation, promouvoir la tolérance, éviter les guerres et les attentats meurtriers.

    Salutations respectueuses.

  2. Baptiste dit :

    Encore un formidable message d’espoir envoyé à tout un chacun.
    Prenons la mesure de ce symbole et perséverons pour que paix cohésion et sécurité soit assurées en tout lieu sur la planète.

  3. Vidal dit :

    PAIX en ASIE .
    Ponctuellement, à ce tournant de la “BATTLE” engagée près le congrès des Etats Unis ,financiere jusqu’alors les Républicains attendaient l’avantage du “military”.et attendent encore la décision du Commander in Chief . D’importants renforts sont requis . Histoire connue …
    Sur le terrain,un piège .
    Déjà les opérations se déplacent des zones tribales (aux indisciplinés mais innocents peuplements épars décimés sous la pression talibane par le conflit avec nos coalisés ) vers le PAKISTAN plus dense , d’une toute autre nature et un renseignement en accusation désormais qui ne manquera pas de faire difficulté .

    Célebrée aujourd’hui la paix vient de recevoir un sérieux renfort ,lui ,qui encouragera sans doute là aussi à entrevoir après le baroud d’honneur actuel le bout de ce tunnel .

    Nous nous honorerions à proposer au président une altrnative qui lui convienne ;une aide plus modeste mais fort désirée qui précipiterait par exemple un retrait souhaité ou toute autre formule à sa convenance qui économiserait les vies de nos soldats .

    ( la proposition d’un retrait fondateur a déjà été exprimé par votre serviteur avant le dernier grabuge pour nos troupes par une contribution à notre université d’été .).

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens