LES ÉDITOS

Bertrand Delanoë sur Europe 1

28 avril 2011



Hier soir, Bertrand Delanoë était l’invité d’Arlette Chabot et Nicolas Poincaré sur Europe 1.


Voir la video



Immigration : Delanoë tacle le gouvernement par Europe1fr

2 commentaires à “Bertrand Delanoë sur Europe 1”

  1. André Guidi dit :

    Je regarde le jour s’estomper lentement à travers mes rideaux qui laissent entrevoir des roses rouge pourpre. Point de télé, ni d’ordinateur. Je parcours un livre de René Girard sur la violence et le sacré qui n’a rien perdu de son actualité y compris dans nos sociétés modernes régies par des lois, une police, une justice qui s’impose à tous. L’autre soir, j’écoutais plus que ne regardais un documentaire sur Tchernobyl. J’ai rêvé que la terre s’enfonçait dans la galaxie sous la puissance du feu nucléaire. Cette pluie de césium qui a immergé les terres corses. Je n’irai pas passer ma retraite à U Campu. Peut-être préfèrerai je la côte normande, celle de Balbec ou Houlgate où se côtoient demeures protestantes et catholiques, d’un style assez différent. Comment faire, comment produire cette électricité dont a besoin notre société ? Faut-il réduire sa consommation ? Les barrages hydrauliques ne sont pas la panacée, le nucléaire présente des risques importants qu’il faudrait pouvoir juguler à 100%, le trou dans la couche d’ozone nous promet un réchauffement climatique inéluctable, faut-il croire aux vacances de Monsieur Hulot : j’adore le film, Jacques Tati était un grand cinéaste, je regarde très peu Ushaïa, je crois m’être servi d’un bain-douche, le cirque médiatico-écolo me désole, y compris Duflot aux Maldives avec son empreinte carbone, elle a fait l’Essec, cela se sent, je rêve d’un Gandhi pour la France, d’un facteur qui n’exercerait pas à Neuilly et n’aurait pas pour compagne la rédactrice en chef de Marie-Claire. Où est passée Arlette, cette sainte laïque, bien que je n’aie rien contre les entrepreneurs à qui nous devons la richesse de notre pays, à l’état la redistribution, chacun dans son rôle. Chevènement annonce sa candidature. Why not ? Avec Bayrou, bien sympathique, Borloo, Villepin, il va y avoir un vrai embouteillage dans les seconds rôles. Les 300 000 emplois-jeunes du programme PS sont une aberration, la réforme fiscale me fait un peu peur, je préfèrerais une hausse des impôts indirects, c’est plus indolore, mais que ne vise-t-on pas un taux de croissance de 3%. La projection du PS n’est que de 2,5%. L’immigration ne me fait pas peur. Je suis moi-même un petit fils d’immigré nourri de Roussau, Voltaire, Montesquieu, Diderot, Heidegger, Hegel, Buzzati, Gabriel Garcia Marquez, Musil, Lacan, Freud, Mme de Lafayette, Proust, Mme Sévigné, Pascal, Marx, Hegel, Adam Smith (cette main invisible, quelle puissance !), Schopenhauer (quel pessimisme lucide), Baudelaire (mon enfant, ma soeur songe à la douceur…), Rimbaud (j’ai embrassé l’aube d’été), les châteaux de la Loire, Versailles, Blois, l’île Saint-Louis, Notre Dame, Hugo et les misérables, Saint-Louis, Henri IV, Molière, Boileau, Racine, Corneille, 1515, le concordat, le code Napoléonien, Saint Ignace de Loyola, Saint François d’Assise, Ratzinger, Saint Thomas d’Aquin. J’ai le sinthome madaquin. C’est clair. Carthago delenda est. Point barre, comme on dit à Paris.

  2. Endesha ép. Benmosbah dit :

    Je pensais en vous écoutant : ” Bravo M. Delanoë!” mais je me suis ravisée lorsque vous avez répondu à la question concernant la Lybie. Je ne sais que penser de l’intervention internationale. J’ai le sentiment que les évènements ne s’y sont pas produits spontanément. Même pour un public non-averti, il parait évident qu’il ne s’agit pas d’un soulèvement populaire unanime et spontané comparable au soulèvement tunisien. Le chaos semble prendre de l’ampleur en Lybie. L.a population civile libyenne ainsi que la Tunisie voisine en supportent les conséquences. J’espère que l’intervention internationale en Lybie mènera bel et bien à la démocratie et ne sera pas le couperet de celle qui voit le jour en Tunisie.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens