LES ÉDITOS

précedent :
suivant :

Bertrand Delanoë sur BFM TV

24 mars 2011



Ce matin, Bertrand Delanoë était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV.



Pour voir la vidéo


Un commentaire à “Bertrand Delanoë sur BFM TV”

  1. ROCCHETTI dit :

    Monsieur DELANOË,

    Je suis content qu’une personne politique comme vous, ayez réagit au vote sanction des français à l’égard de la politique actuelle, ou nous sommes broyé nous les français d’en bas, comme le disais un certain homme politique, les français d’en bas eux sont là pour subir, les décisions des hommes d’en haut qui à l’heure actuelle, nous taxent et nous surtaxent en oubliant surtout pas d’exempter les plus fortunés de ce pays, non pas dans mon esprit qu’il ne faut pas de personnes fortunés, mais les efforts dans ce pays sont bien souvent supporté par les même personnes. Heureusement cette élection ne s’est pas reporté sur les parti politiques d’extrêmes, mais il s’en ai fallut de peu, les électeurs sont revenu au bon sens, mais je comprends parfois leurs exaspérations, quand on étale les bénéfices de certaines grosses fortunes, alors qu’eux sont broyé par une machine infernale à produire du chômage, des inégalités et à diviser les français entre eux.
    Monsieur c’est un homme comme vous qu’il faut dans notre pays, pour moi c’est une conviction.
    Aussi c’est en connaissance de ce que vous êtes et de tous ce que vous faite avec toute votre équipe pour votre belle ville de Paris, que j’ai déposé un dossier de demande de logement social, j’aimerais demeurer dans la ville d’un homme de conviction comme vous, pour être à vos côté. Je privilégie la rue du Sentier dans le 2ème arrondissement ou se trouvent plusieurs amis Parisiens, et de nouvelles réhabilitation faite par la ville, aussi je vous serais très reconnaissant de pouvoir me trouver un logement type F4.
    En attendant de vous relire avec plaisir, Monsieur le Maire, je vous prie d’accepter mes sincères salutations et tout mes vœux de réussites dans toutes vos décisions au service des Parisiens, et des Français quand vous les défendez comme vous le faite.

    Respectueusement.

    FERNAND ROCCHETTI

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens