CE QUI EST DIT...

« Ce qui compte en France pour réussir, ce n’est plus d’être bien né, c’est d’avoir travaillé dur et d’avoir fait la preuve par ses études de sa valeur »

14 octobre 2009

« C’est un geste qui signifiait très concrètement la fin des privilèges de la naissance. Cela voulait dire: ce qui compte en France pour réussir, ce n’est plus d’être bien né, c’est d’avoir travaillé dur et d’avoir fait la preuve par ses études de sa valeur »

Nicolas Sarkozy, évoquant la création des lycées, 13 octobre 2009

Un commentaire à “« Ce qui compte en France pour réussir, ce n’est plus d’être bien né, c’est d’avoir travaillé dur et d’avoir fait la preuve par ses études de sa valeur »”

  1. Harry Haller dit :

    Il y a déontologie et déhontologie. Petite nuance d’importance!!
    La déontologie (du grec: déon-devoir) c’est l’ensemble des devoirs et des droits régissant l’exercice d’une profession.
    La dé-hontologie ( de dé: marquant l’éloignement, la séparation; de honte: sentiment pénible causé par la conscience d’avoir commis une faute)c’est l’art des petits arrangements avec sa propre conscience permettant de continuer à se regarder dans une glace après des mensonges, des promesses non tenues ou des manquements à …la déontologie.
    La première on la trouve dans le dictionnaire et très difficilement dans la vie politique. La seconde, c’est l’inverse. Malheureusement.
    Faire cette déclaration du 13 octobre 2009 et propulser son fils de 23 ans à la tête de l’EPAD ne pose pas de problèmes lorsque l’on est un virtuose de la déhontologie. Comme tous les matins en se rasant, Sarkozy a du réunir sa commission de déhontologie au grand complet: lui et son reflet dans le miroir. Verdict: pas d’problèmes, comme d’hab’.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens