ACTUS

Rencontre entre Bertrand Delanoë et le Maire de Port-au-Prince

23 février 2010


Communiqué de presse de la Ville de Paris



Bertrand Delanoë a rencontré ce matin Jean-Yves Jason, le maire de Port-au-Prince, la capitale de Haïti pour établir avec lui des pistes de coopération concrètes et fixer le rôle de la Ville de Paris dans la reconstruction de la ville de Port-au-Prince qui a été détruite à 80% lors du séisme du 12 janvier dernier. Ils ont également abordé les rôles respectifs que joueront l’association des maires francophones (AIMF) et CGLU, l’association des maires du monde, deux organisations que préside Bertrand Delanoë.


Pour la Ville de Paris : dans l’immédiat les services contribueront à la remise en place des services publics les plus essentiels aux populations et au fonctionnement de l’administration municipale. Un transfert d’expertise et de savoir-faire sera organisé dans les domaines suivants : techniques des métiers du bâtiment pour former à la construction d’abris en dur et à la remise en état des bâtiments publics non détruits ; aménagement d’espace public ; médecine spécialisée dans la prévention et des services à la petite enfance.


Au-delà, la Ville de Paris mettra en place une coopération et une formation dans le domaine de la propreté et de la gestion des déchets. Des dons de matériel à la municipalité de Port-au-Prince sont envisagés. Les services de la Ville de Paris contribueront également à la remise en état du jardin de Champs de Mars sur lequel est actuellement implanté un village de réfugiés sous les tentes.
A moyen terme, les services de la Ville de Paris et l’APUR coopéreront avec la Ville de Paris et d’autres villes étrangères pour élaborer le schéma directeur de développement urbain de la ville de Port-au-Prince.


S’agissant de l’AIMF, le bureau de cette association se réunira le 25 et 26 mars prochain à Liège. Les contributions volontaires des villes membres au fonds d’urgence à Haïti permettront de développer des missions opérationnelles qui seront consacrées au renforcement des capacités de l’administration municipale de Port-au-Prince et à la médiation avec les populations de la ville. Bertrand Delanoë va demander aux villes ayant été sinistrées dans le passé et ayant acquis un savoir faire spécifique s’agissant de la gestion de crise de se mettre en relation directe avec Jean-Yves Jason, le maire de Port-au-Prince pour coordonner leur action. Conformément à son savoir faire, l’AIMF organisera des missions de restauration d’archives publiques concernant l’état civil et le patrimoine.


S’agissant de CGLU, Jean-Yves Jason se rendra au bureau mondial de cette organisation qui se tiendra le 26 et 27 avril prochain à Chicago afin de mobiliser l’ensemble des villes du monde dans la reconstruction de Port-au-Prince et l’affirmation des autorités municipales de cette ville.


Une mission conjointe de la Ville de Paris et de l’AIMF se rendra à Port-au-Prince, elle comprendra une équipe opérationnelle qui débutera les travaux de constructions en dur et une équipe qui programmera les autres coopérations prévues.



Retour sur le dispositif d’aide déjà mis en place à l’initiative de la Ville de Paris

· A l’initiative de Bertrand Delanoë, le Conseil de Paris a voté une subvention de 1,5 million d’euros en 3 ans pour la reconstruction de Port au Prince.
· Une aide d’urgence de 150 000 euros débloquée par la Ville de Paris : 100 000 euros pour un hôpital d’urgence et 50 000 euros pour un projet de purification d’eau,
· Le maire a débloqué 50 000 euros du fonds d’urgence de l’AIMF qu’il préside, enclenchant ainsi une mobilisation des villes membres, dont Cotonou au Bénin et Montréal au Québec
· Président de CGLU, il a également lancé un appel à la mobilisation des villes membres. CGLU se tient désormais à la disposition des Nations-Unies pour mobiliser les pouvoirs locaux dans la reconstruction d’Haïti
· La Ville de Paris met à la disposition du Comité « Urgence et Soutien pour Haïti » une plateforme équipée de 18 postes téléphoniques et de 3 ordinateurs dans les locaux du 3975. Ce Comité dispose d’un numéro vert N° 0 800 800 750.
· La Ville de Paris renforce son soutien à la Maison d’Haïti cette année afin d’aider à l’accompagnement des ressortissants haïtiens de Paris.
· La Ville de Paris a mis en place un dispositif spécifique d’accompagnement de ses agents d’origine haïtienne dont les familles ont été victimes de cette catastrophe.

Un commentaire à “Rencontre entre Bertrand Delanoë et le Maire de Port-au-Prince”

  1. BOURDON Matthieu dit :

    Monsieur Delanoé,

    Je souhaite vous faire part, de mon desaccord sur la subvention que la ville alloue au PSG. En effet, en 2006, l’attribution de cette subvention devait etre conditionné “à un etat d’esprit sportif”.
    Il s’avert qu’une fois de plus, chaque match de ce club devient un cauchemard pour les supporter classique, pour la securité urbaine, et les resultats sont en plus mediocre.
    Alors vu le coutinduit pour la securité, le cout de cette subvention, je souhaiterais que l’argent des taxes et de mes impots puisse servir ma ville et pas des energumenes complétement irresponsable, qui maintenant se porte atteinte entre supporter de même club.
    JE vous informe que je n’ai rien contre le football en genrale et que je suis plutot favorable a votre politique mais là svp, faite quelque chose, l’image de Paris est ternie pars des imbecilles que l’on subventionne.

    Bonne journée

    http://www.liberation.fr/sports/010169275-paris-versera-sa-subvention-a-un-psg-sans-hooligans

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens