ACTUS

Réaction au décès d’Albert Sernissi

31 janvier 2012

Communiqué de presse de Bertrand Delanoë


Je tiens à faire fait part de ma profonde tristesse suite à la disparition d’une grande figure socialiste de la résistance en la personne d’Albert Sernissi.


Entré en résistance à l’âge de 16 ans dès 1940, membre du réseau Libé-Nord, libérateur l’arme au poing de la mairie du quatrième arrondissement en 1944, cet homme passionné n’a jamais failli dans la défense des idéaux qui l’avaient vu s’engager si jeune pour la liberté.


Rentré à la SFIO clandestine sous l’occupation, il est demeuré sa vie durant d’une fidélité inexpugnable à l’idéal socialiste et n’a jamais baissé d’intensité dans l’engagement militant au service des idées et des valeurs qui lui étaient chères.


Sa forte personnalité fera douloureusement défaut au sein d’une gauche parisienne dont il a toujours accompagné et permis la montée en puissance.


En présentant toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches, je tiens à les assurer que notre Ville s’attachera à faire vivre la mémoire d’Albert Sernissi – la mémoire d’un homme intègre qui a oeuvré à sa libération et son relèvement avant de lui consacrer le meilleur de son temps et de son énergie.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens