ACTUS

Réaction à l’intervention de Benoist Apparu au JT de France 2

21 juillet 2011

Communiqué de presse de Bertrand Delanoë


Hier soir, au 20h00 de France 2, Benoist Apparu a reconnu que l’Etat avait supprimé 4 500 places d’hébergement d’urgence et il n’a apporté aucune réponse immédiate aux familles qui se retrouvent aujourd’hui à la rue.

Ne semblant pas réaliser l’urgence de la situation, il n’envisage de recevoir les associations de solidarité qu’en septembre et de n’offrir des possibilités de logement aux familles qu’à la fin de l’année. C’est donc une fin de non recevoir qu’il donne aux femmes, hommes et enfants qui se retrouvent aujourd’hui sans aucune solution d’hébergement.

Je demande avec beaucoup de gravité que le gouvernement reçoive, sans attendre, dans les jours qui viennent, les associations et rétablisse immédiatement les crédits nécessaires au bon fonctionnement du Samu Social, qui ont été supprimés au cours des derniers mois.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens