ACTUS

Réaction à la disparition de Mano Solo

11 janvier 2010

Communiqué de presse de Bertrand Delanoë

C’est avec une profonde émotion que j’apprends la disparition de Mano Solo, qui était le fils de mon ami Cabu.
Auteur, compositeur et chanteur à la voix déchirante, Mano Solo a signé de nombreux albums (dont trois disques d’or), teintés de rythmes africains,d’airs de tangos et de rengaines des faubourgs parisiens.
Sur des mélodies souvent bouleversantes, ses paroles poétiques évoquent sans détour les problèmes contemporains.


Artiste engagé, qui avait autoproduit avec difficultés l’un de ses derniers albums, Mano Solo avait notamment chanté sur le sida, dont il était atteint, ce qui ne l’avait jamais empêché de poursuivre son parcours d’artiste avec un courage, une dignité et un talent exceptionnels.


Dans ces conditions tragiques, je tiens au nom de Paris et en mon nom personnel à assurer sa famille, ses amis et son public de ma solidarité et de mon amitié.

4 commentaires à “Réaction à la disparition de Mano Solo”

  1. H.S dit :

    comment ca se fait qu il n yas rien sur le spectacle de bercy du 12.01.2010 ou il s’ est fait huer et siffler!!lol

  2. Jipé dit :

    bah, au moins, Mano Solo aura eu droit à une reaction de la part de Monsieur Delanoë! Même si ça intervient de manière posthume…
    Moi, avec mes problemes de SDF depuis 8 mois, en plein VIH, je n’ai pas eu cette chance…

    Faut dire que je ne suis qu’un banal citoyen pour l’instant… et non le fils d’un dessinateur “ami” influent… Ca doit p’être jouer, non?
    Gageons que mon affaire qui devrait sous peu être assez médiatisée – intéressera peut-être enfin Monsieur le Maire de Paris…

  3. Phil dit :

    @ jipé:

    si votre cas est réel et urgent, à mon avis il vous faut contacter la mairie de Paris, les élus à leur bureau et les associations compétentes pour vous orienter et conseiller, pas un blog politique personnel, qui traite d’autre chose que d’une seule ville et qui ne saurait être un passe-droit hors des démarches légales.

  4. Jipé dit :

    merci Phil pour votre réponse.

    Concernant les demarches légales (associations, élus, etc etc…) c’est fait depuis le mois de JUIN 2009. aujourd’hui, rien n’a bougé.
    Alors je n’ai pas d’autre solutions que de venir manifester mon “existence” ici, tant mes divers courriers au Maire de Paris ont été…sans réponse!

    Les pouvoirs publics attendent que les citoyens en difficultés se taisent, se lassent et qu’ils disparaissent d’eux-même de ce beau paysage qu’est la France – ou de Paris, en l’occurrence.

    Oui, La France, puissance Mondiale. Paris Ville “Lumière”….
    Nous, les exclus, faisons tâche dans ce paysage! alors surtout ne soyons pas trop visibles…

    Mais je suis désolé: JE NE MOURRAI PAS DANS LA RUE EN SILENCE.
    JAMAIS JAMAIS JAMAIS. Je n’ai rien à perdre, j’ai déjà TOUT perdu dans ma vie; Alors je tiens à conserver mon sens de la révolte face au mépris que nous rencontrons.

    Tout comme un autre SDF qui témoigne sur ce blog du mépris des élus, je suis révolté, scandalisé par tant d’indifférence.

    Je vous remercie néanmoins d’avoir répondu à mon message. C’est déjà bien plus que je n’ai obtenu de la part de Monsieur Delanoé.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens