ACTUS

Prochaine Nuit blanche : “aux frontières de l’intime”

28 juin 2010


Paris, le 28 juin 2010 (AFP)


La 9e édition de “Nuit blanche” à Paris se tiendra dans la nuit du 2 au 3 octobre dans trois territoires de la capitale et favorisera cette année “l’intime face au spectaculaire”, a annoncé lundi Christophe Girard, adjoint PS à la Culture.


Christophe Girard a souligné lors d’une présentation de presse que “cette nuit Blanche sera apatride et citoyenne du monde, chaque artiste vient d’un pays, vit dans un autre et monte son travail encore dans un autre pays”.


Il s’est aussi félicité du parti pris de la 9e édition qui “magnifiera l’intime contre le spectaculaire et le bling bling, avec l’exigence du fond, en prouvant qu’on peut tenir en même temps une grande manifestation populaire”.


Chaque année, la ville se dote d’un directeur artistique différent pour organiser la Nuit Blanche et choisir les artistes.


Pour l’édition 2010, la direction artistique est assurée par Martin Bethenod, directeur du “Palazzo Grassi” à Venise (centre d’art contemporain) et ex-commissaire général de la Fiac (foire internationale d’art contemporain).


Il a choisi de réunir la quarantaine de projets “dans une forme de densité géographique” et dans trois territoires: dans le centre autour des deux îles du coeur de Paris (île de la Cité et île St-Louis); à l’Ouest, autour du Trocadéro et la place de l’Alma, et à l’Est, dans le quartier de Belleville et du boulevard de la Villette.


M. Bethenod souhaite aussi que les oeuvres (installations sonores, sites historiques revisités, collections permanentes dévoilées, etc.) se découvrent à pieds, aucune proposition artistique ne devant être éloignée de plus de 200 mètres de la suivante.


Par ailleurs, les trois territoires investis par les oeuvres seront desservis tout au long de la nuit par les lignes 14 et 9 du métro qui deviendront elles aussi théâtre de créations artistiques.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens