ACTUS

Ouverture des commerces le dimanche

19 novembre 2009

C’est avec stupéfaction que j’ai pris connaissance de la conférence de presse organisée ce matin par Xavier Darcos et Daniel Canepa, Préfet de la Région Ile de France, portant sur l’extension des ouvertures dominicales de commerces à Paris. La Ville de Paris n’en avait pas été informée et n’y a pas été conviée.

Reprenant à son compte une proposition émanant de la CCIP, le Ministre du Travail a prôné une large extension du périmètre des commerces éligibles à l’ouverture dominicale à Paris, par la création notamment d’une vaste zone touristique au coeur de la capitale. Le nombre total des commerces ouvrant le dimanche pouvant alors passer de 500 à 10.000. En outre, les périmètres déjà existants seraient élargis et 3 nouvelles zones créées.

Ainsi, après avoir tenté lors du débat parlementaire de l’été dernier de faire de Paris la seule commune de France où le pouvoir de statuer sur cette question échappe au Maire élu pour revenir exclusivement à un Préfet nommé, après la décision du Conseil Constitutionnel rétablissant Paris dans le droit commun, en rendant aux représentants élus et à eux seuls le pouvoir de décision sur ce sujet, le Gouvernement persiste et signe dans sa volonté de dicter sa volonté aux élus de la capitale. Monsieur Darcos a-t-il prévu d’autres conférences de presse dans les métropoles françaises tout autant concernées que Paris par la loi sur
l’ouverture du dimanche ?

Face à ses méthodes provocatrices, notre approche du sujet est tout autre. Dès le mois de septembre dernier, le Conseil de Paris a décidé la mise en place d’un groupe de travail, rassemblant des élus de tous les groupes politiques du Conseil de Paris, ainsi que des représentants de l’Etat, pour examiner, en concertation avec tous les acteurs concernés (représentants des entreprises, des salariés, associations de consommateurs et familiales, mairies d’arrondissement, RATP…) l’éventualité d’un élargissement des ouvertures
dominicales des commerces parisiens au regard de trois principes :

- leur justification économique, notamment en termes de création d’emplois,
- les garanties sociales réellement offertes aux salariés,
- l’avis des Maires d’arrondissements et des habitants des quartiers concernés.

La conférence de presse de ce matin ne remettra pas en cause le dispositif, la méthode et le rythme de travail que les élus parisiens ont collectivement arrêtés.

Malgré l’agressivité et la radicalité des propositions formulées ce matin, qui s’inscrivent en contradiction complète avec l’état d’esprit qui est celui de notre municipalité, ce sera aux élus et à eux seuls que reviendra le moment venu le pouvoir de trancher ce sujet qui conditionne la vie collective de nos concitoyens.

Je veillerai personnellement à ce que cette décision ne se prenne sous l’effet d’aucune pression, ni d’aucune intimidation.


Bertrand Delanoë

Un commentaire à “Ouverture des commerces le dimanche”

  1. john p. murphy dit :

    We were just in Paris. It is a magnificent and beautiful city. We were very impressed on how clean the city is kept and how clean and safe the Metro is. The people were very friendly and courteous and put up with our lack of French with good humor. Our only complaint is with the extensive and disturbing graffiti. We even saw some at Sacre Coeur. It’s removal would make Paris the perfect city. We will, no doubt return.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens