ACTUS

L’avenir menacé de l’AP-HP

17 décembre 2009

Je tiens à exprimer mon indignation devant les menaces qui s’accumulent sur l’avenir de l’Assistance publique – hôpitaux de Paris.


Les suppressions annoncées de postes de personnels soignants (1000 par an, à partir de 2010) obéissent à une mécanique comptable, ignorante des réalités de la vie de ces personnels et des attentes légitimes des patients. Elles ne feront qu’empêcher tout effort de modernisation et de restructuration. Ce qui est en cause, c’est non seulement l’excellence de l’APHP, mais la garantie d’une offre de soins de qualité égale pour tous.


Je salue le courage des 900 responsables médicaux de l’APHP qui menacent aujourd’hui de démissionner de leurs fonctions administratives. Ils tirent une sonnette d’alarme nécessaire sur la dégradation du service public de l’hôpital qui est, pour tous les Français, un bien commun inestimable.


Je les assure, ainsi que tous les personnels de l’AP-HP, de mon soutien, de ma solidarité et de ma détermination. Je suis mobilisé, à leurs côtés, pour refuser que la logique du marché s’applique à l’hôpital public et pour empêcher le démantèlement de notre système de santé.



Bertrand DELANOË

Un commentaire à “L’avenir menacé de l’AP-HP”

  1. Morsay dit :

    L’avenir de l’AP-HP ne serait donc pas rose… ?

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens