ACTUS

Des perspectives nouvelles pour les peuples palestiniens et israéliens

30 novembre 2012

Communiqué de presse

J’apprends avec une joie profonde et une grande espérance que la Palestine a été reconnue cette nuit comme État observateur non membre permanent par l’Assemblée générale des Nations Unies, avec une large majorité de 138 voix, dont celle de la France. La demande de la Palestine a ainsi été soutenue par plus des deux tiers des pays représentés aux Nations Unies.

En plaçant la reconnaissance et le respect mutuels au fondement des négociations à venir, l’assemblée générale de l’ONU a fait preuve à la fois de sagesse et d’audace, sur un sujet qui l’a souvent vue divisée et paralysée. Sa décision, soutenue par la France comme une contribution essentielle au processus de paix dans la région, ouvre des perspectives nouvelles pour les peuples palestiniens et israéliens.

Je forme le vœu que les dirigeants de ces deux peuples travaillent dès aujourd’hui, avec le soutien actif de la communauté internationale, à créer ensemble les conditions d’une coexistence pacifique entre un État palestinien souverain et un État d’Israël inconditionnellement reconnu par tous.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens