ACTUS

“Delanoë demande à l’Etat de cesser les expulsions pour impayé de loyer sans relogement”

14 mars 2011


Paris, 14 mars 2011 (dépêche AFP)


Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë a demandé lundi à l’Etat “de cesser immédiatement toute expulsion pour impayé de loyer sans relogement des locataires de bonne foi”.


Dans un communiqué publié lundi à la veille de la fin de la trêve hivernale des expulsions mardi, M. Delanoë souligne que “1.260 ménages parisiens ont été expulsés de leur logement avec le concours de la force publique en 2010, alors que le niveau des loyers met en difficulté un nombre croissant de ménages aux revenus modestes ou moyens”.


Le maire de Paris demande de nouveau au gouvernement de “mettre en oeuvre rapidement un dispositif d’encadrement des loyers parisiens à la première location et à la relocation”.


Il rappelle que “la prévention des expulsions est au coeur des politiques sociales de la ville de Paris qui engage cette année avec l’Etat et les associations une expérimentation pour maintenir les personnes menacées d’expulsion dans leur logement, le temps d’apurer leur dette en cas de difficultés passagères ou de leur trouver un logement moins cher”.


Alors que les appels à protester contre les expulsions ont peu mobilisé samedi à travers la France, avec quelques milliers de manifestants, M. Delanoë indique que “face à la crise, la ville de Paris mobilise plus de 100 millions d’euros pour permettre à chacun de continuer à vivre dans notre capitale”.


Il précise qu’en 2010, “ce sont plus de 36.000 ménages qui ont ainsi perçu une aide mensuelle au logement” et que “le Fonds de solidarité logement a permis à 25.OOO familles d’accéder ou de se maintenir dans leur logement”.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens