ACTUS

Peine de mort requise contre le blogueur iranien Hossein Derakhshan

23 septembre 2010


J’apprends avec consternation, et avec la plus vive inquiétude, que la peine de mort a été requise, mercredi 22 septembre, par le procureur de Téhéran, à l’encontre du jeune blogueur Hossein Derakhshan.


C’est une haute figure de la culture et de la liberté d’expression en Iran qui se trouve ainsi menacée. Le blog d’Hossein Derakhshan, rédigé en persan et en anglais, est l’un des plus visités au monde, parmi tous les sites où s’exprime la voix de l’Iran libre.


Hossein Derakshan est un homme de paix, et c’est notamment à cause de ses deux voyages en Israël, et de ses textes « pour contribuer au rapprochement entre Tel-Aviv et Téhéran », qu’il est aujourd’hui inquiété.


C’est aussi un homme de grande culture, d’ouverture et de dialogue. Et c’est un ami de la France et de Paris. Passionné par l’œuvre des philosophes Foucault, Derrida et Deleuze, il est très lié à notre ville et à sa nouvelle génération d’entrepreneurs et de créateurs.


Au nom de Paris, j’appelle solennellement les autorités judiciaires de Téhéran à ne pas condamner Hossein Derakhshan. Et j’invite à la mobilisation de toutes les énergies, pour sauver cette vie d’honneur, de courage et de dignité.

Un commentaire à “Peine de mort requise contre le blogueur iranien Hossein Derakhshan”

  1. Stéphane Orts dit :

    Je vous félicite Monsieur Delanoë pour votre prise de position ferme (bien que je ne partage pas vos opinions politiques). Je souhaite que de nombreuses autres réactions en faveur de Hossein Derakshan se fassent entendre au niveau international.

    Un Bruxellois épris de liberté et des droits fondamentaux des minorités.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens