ACTUS

A Carcassonne, Bertrand Delanoë appelle à l’union

3 avril 2012

Article paru le 2 avril sur le site du Magazine du Carcassonnais et de l’Ouest Audois :


Eric Andrieu, Bertrand Delanoë, et Jean Claude Perez

A 20 jours de la “Présidentielle”, Bertrand Delanoë, le maire de Paris était, donc, en visite à Carcassonne. Il devait tenir un meeting à Villemoustaussou ce soir, mais en raison de la grève des contrôleurs aériens, il a enregistré un message pour les militants, ne pouvant être présent.

“La démocratie ne peut pas fonctionner sans toutes les énergies. Plus on donne à toutes les richesses de la société, plus la société répond de manière unie à la crise” a commenté le Maire de Paris. Et le mot “union” est bien le leitmotiv de Bertrand Delanoë.

Une union pour appeler à voter dès le 22 avril “ce n’est pas un tour de chauffe, ni un vote utile, mais un vote de volonté si nous voulons la victoire de la gauche” et d’ajouter “nous avons ce patrimoine démocratique qu’il ne faut pas laisser tomber”.

Après avoir vanté les qualités de François Hollande tant au niveau humain qu’au niveau de son programme politique, Bertrant Delanoë veut une union de 2012 à 2017 dans le travail. “Nicolas Sarkozy n’a cessé de monter les Français les uns contre les autres et de diviser. La France va mal, il y a des difficultés de vie quotidienne et pour avancer il faut une nouvelle politique qui mette l’esprit de justice au coeur de tout.
François Hollande propose la priorité aux services publics, éducation, santé, sécurité, mais en s’en donnant les moyens, c’est a dire un effort qui est réparti sur les revenus de chacun. C’est une nouvelle donne que le candidat propose à la France”

Concernant la montée dans les sondages de Jean Luc Mélenchon, le maire de Paris fait confiance au bon sens populaire “au dessus de nos partis, il y a la France et pour faire de la gauche, il faut se retrousser les manches”.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens