RESPIRATIONS

Papier d’Arménie

25 octobre 2011


Ce déplacement en Arménie me permet à la fois de présider l’Assemblée Générale de l’Association Internationale des Maires Francophones, et de renforcer les liens déjà forts avec l’Arménie et en particulier Erevan.


Ce matin je me rends au Mémorial du génocide arménien pour y déposer une gerbe à la mémoire des victimes de cet épisode noir qui continue à entacher les relations entre l’Arménie et la Turquie. Un siècle après les faits, je pense avec émotion et respect aux victimes du génocide et aux survivants. Aujourd’hui l’Arménie continue de rayonner en France grâce à la richesse de la culture apportée par leurs descendants. Je le redis donc avec force : il est temps de nommer ce génocide pour ce qu’il est et d’interdire sa négation. Nous le devons au peuple arménien et à l’humanité contre laquelle a été commis ce crime abominable.


En fin de matinée je me rends dans une école arménienne pour inaugurer un laboratoire de langue financé par l’AIMF. Quel plaisir de voir encore un projet réalisé par notre association qui bénéficie aux jeunes Arméniens passionnés par l’apprentissage du français et – par association – par les valeurs de la francophonie.


Inauguration du laboratoire de langue financé par l’AIMF dans une école arménienne


Ensuite, visite du centre ville avec l’architecte en chef d’Erevan. Rencontre impressionnante de l’histoire et de la modernité où se croisent des espaces et immeubles historiques comme la place de la République et l’opéra avec les grandes et spacieuses artères récemment créées qui intègrent logements, bureaux et centres commerciaux.


Mon déjeuner avec le maire d’Erevan, Karen Karapetian, est un moment de convivialité avant la signature de notre accord qui nous permettra désormais de mieux partager nos expériences municipales et d’apprendre les uns des autres. C’est l’AIMF en action qui véhicule ces valeurs du partage.


Signature de l’Accord d’amitié et de coopération avec Karen Karapetian, Maire d’Erevan


Enfin retrouvailles avec mes amis et collègues, les maires membres de l’AIMF. C’est l’occasion de faire le point sur les projets en cours et à venir qui faciliteront et amélioreront la vie de centaines de milliers de personnes dans le monde entier. Que ce soit le financement d’un projet dédié à l’accès à l’eau ou à la modernisation d’une administration municipale, l’AIMF réalise et livre des projets qui changent des vies.


Bertrand Delanoë

2 commentaires à “Papier d’Arménie”

  1. Alexis dit :

    Fière d’avoir un maire comme vous. Merci beaucoup !

  2. BARBERO dit :

    Bonjour Bertrand,
    Très heureux de constater que notre Maire n’a pas oublié le 20ème anniversaire de
    la naissance de la République d’Arménie ( le 19 septembre je crois ?).
    La création de liens durables avec cette jeune communauté démocratique est un enjeu
    que tu as bien fait de saisir.
    Bravo.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens