RESPIRATIONS

Le temps qui passe

3 mai 2011

Au théâtre des Mathurins, Le Temps qui passe.



C’est l’histoire d’une quête, toujours inachevée, toujours en mouvement. Partie à la recherche de son père pour mieux se trouver et se comprendre elle-même,  Marie- interprétée avec un immense talent par Elsa Zylberstein- consulte un « spécialiste des abandons ».  Elle se confie à cet homme, mi-détective, mi-psychiatre, auquel Vincent Perez donne toute la force de sa présence et de son mystère.



Un texte déroutant, original, rempli de la subtilité de  Karen Silla-Perez, interprété par deux acteurs excellents, seuls sur scène pendant une heure et demie.  Un moment de beauté et d’étonnante sérénité, parmi les tours et détours de la conscience et de la mémoire.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens