RESPIRATIONS

Des hommes et des dieux

2 septembre 2010


A Angoulême, où j’assiste à la clôture d’un Festival marqué par la simplicité et le talent, j’ai la chance de voir un film saisissant.


Avec Des hommes et des dieux, Xavier Beauvois raconte l’histoire des moines de Tibérine, assassinés en Algérie en 1996.


Commençant dans l’harmonie de ces vies consacrées au service de Dieu et des hommes–l’un des moines, magnifiquement interprété par Michael Lonsdale, soigne ses voisins musulmans avec conscience et dévouement – le film montre comment ils assistent impuissants à la montée de l’intégrisme, à la terreur qui s’empare des habitants du village, et à l’ambiguïté du pouvoir en place dont on ne sait jusqu’au bout s’il cherche à protéger ou à inquiéter les moines.


La beauté de ce film vient de sa sobriété. Les paysages, les caractères, les situations : rien n’est surjoué. Tout est dans l’effort de sincérité et de vérité. C’est bien l’histoire de la rencontre entre deux religions, mais ce n’est pas un film religieux. Les dogmes n’y ont pas leur place. Et la peur et la confiance s’y mêlent d’une façon bouleversante.


Au-delà de l’histoire elle-même, et de cette tragédie, c’est autour de ces hommes que Xavier Beauvois se concentre : hommes de foi, que le doute saisit souvent. Groupe solidaire mais incertain quant à la question centrale : Dieu leur demande-t-il de rester là où ils ont toujours habité au service des hommes lorsque la folie s’empare de certains ? ou leur demande-t-il de partir ?


Xavier Beauvois fuit la grandiloquence mais à travers sa manière de filmer les visages, de faire jouer les comédiens – Lambert Wilson est aussi remarquable – il montre comment le cinéma peut nous faire sentir, dans un contexte historique particulièrement bouleversant, l’intériorité de ces êtres : la foi ne leur offre aucune certitude, mais elle contribue à renforcer encore leur puissance, leur fragilité, et donc leur humanité. C’est cela, Des hommes et des dieux : un film profondément humain.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens