VU, LU AILLEURS

Le travail artistique, grand absent du débat sur le téléchargement

23 septembre 2009

Article de Start, sur Agoravox. Le spectacle vivant continue d’accumuler des succès, preuve que le public est toujours attaché au travail artistique et que l’enregistrement de disques n’est pas la fin ultime de la création.

Des exemples éloquents montrent qu’en plus de l’intérêt artistique du spectacle vivant, les revenus tirés d’un modèle de travail quotidien sont solides et ne se désagrègent pas dans la crise. Peu de villes le montrent aussi bien que la Nouvelle-Orléans, où des monstres sacrés du jazz comme de nombreux groupes locaux se produisent à longueur de temps. Ses concerts et son art de vivre musical sont le patrimoine et l’étendard de cette cité, qui a pourtant subi en quelques années un ouragan majeur et n’a pas échappé non plus à la crise économique mondiale. Jouant devant quelques dizaines ou centaines de personnes, vendant leurs albums directement lors des concerts, les jazzmen de la Big Easy sont les exemples vivants qu’il est possible de créer un art de qualité et d’en vivre des dizaines d’années durant, malgré des conditions économiques locales d’une grande difficulté.

Lire la suite.

Un commentaire à “Le travail artistique, grand absent du débat sur le téléchargement”

  1. Marya Ussery dit :

    Hey near that is kindly of of rancid issue nevertheless I used to be longing for to know rider blogs manipulate WYSIWYG editors or if you must manually set of laws with HTML. I am beginning a blog hastily except haven’t any coding expertise hence I sought after to get guidance from somebody with experience. Any assist would ensue enormously appreciated!

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens