VU, LU AILLEURS

Le livre numérique va-t-il faire disparaître le papier ?

6 septembre 2009

Au moment où nous apprenons que la Bibliothèque nationale de France va numériser l’ensemble de son catalogue à l’aide de Google, il paraît légitime de se demander si nous allons perdre la relation chaleureuse et presque charnelle, que nous entretenons avec nos livres. Pierre-Alexandre Xavier, sur le site d’Agoravox, nous désigne ici le véritable motif d’inquiétude : le savoir fait l’objet d’une guerre économique entre géants de l’Internet, qui risquent de le passer au lit de Procuste.

Alors pourquoi ce conflit entre le livre papier et le livre électronique ? Si ce n’est pas le support dont il est question, alors les enjeux du conflit reposent certainement sur le contenu. Car le livre existe en tant qu’objet singulier, vierge, sans contenu autre que celui que l’auteur(e) va y consigner. Ce qui rend le livre précieux, c’est ce qu’il y a dedans. Et ce contenu, numérisé systématiquement depuis plus de 20 ans, est l’enjeu principal de la guerre du livre numérique. Car il faut se remettre en tête que tous les contenus littéraires produits depuis l’introduction de l’informatique dans l’imprimerie et l’édition sont issus de technologies numériques avant d’être imprimé sur papier.

Lire la suite sur Agoravox.

Un commentaire à “Le livre numérique va-t-il faire disparaître le papier ?”

  1. Marie-Jeanne dit :

    même débat que celui de la musique: c’est la qualité du contenu qui déterminera a long terme.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens