VU, LU AILLEURS

Le blog, un lieu de transgression sans limites ?

16 septembre 2009

Sur Agoravox, Walpole analyse avec finesse le fantasme de liberté qui sévit sur la Toile, en montrant que nous n’avons pas toujours conscience des contraintes qui s’imposent à nous.

Faire ce que l’on veut dans son blog, c’est-à-dire ne pas se donner de limites, est-ce faire transgression ? Suffit-il de se lâcher, d’écrire ce que l’on veut pour parer son blog des vertus de la transgression ? Il semble que ce qui est oublié, c’est que la Langue française, notre maîtresse à tous, nous interdit de faire (d’écrire) ce que l’on veut. Comme l’écrivait justement Flaubert : « On n’écrit pas ce que l’on veut ». Autrement dit, les mots nous échappent, ils se foutent bien de nos belles intentions, de nos colères, de notre rage. Bref, ils nous « trahissent » beaucoup plus qu’ils nous “traduisent”. Eh oui, ils ne sont jamais vraiment à la hauteur de nos intentions et d’eux, nous n’obtenons jamais tout à fait ce que nous voulons.

Lire la suite.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens