VU, LU AILLEURS

« Un peu de vérité dans le débat sur l’islam français »

2 juillet 2010


Le Monde, « Un peu de vérité dans le débat sur l’islam français », par Hakim El Karoui (01.07.2010)


« Décidément, l’islam fait peur. Entre apéro géant, polygamie, voile intégral, débat sur l’identité nationale, il ne se passe pas une semaine sans que le sujet de l’islam ne trouve sa place en haut de l’agenda médiatique. Avec un message commun : l’islam n’est pas compatible avec la France.
Le problème pour les tenants de cette thèse – et ils sont multiples, car les préjugés sont multiples, fondés tous sur la peur, peur de l’autre, peur de soi-même et de la perte de son identité avec, au bout du chemin, rejet de l’autre et haine – est que l’islam est devenu, qu’on le veuille ou non, une religion française et une partie de la culture nationale… »


Lire la suite sur LeMonde.fr

3 commentaires à “« Un peu de vérité dans le débat sur l’islam français »”

  1. Breton dit :

    A l’occasion de notre convention sur la Rénovation, un grand Bravo à la personne “omar” qui a parlé, avec fougue, de l’intérêt de la diversité des origines, pour la société française, source de richesses ( “jeux” à somme positive ); etc …
    Toutefois, cette personne avec qui j’avais échangé quelques mots autour d’un café, étaient encore meilleur et percutant sur les débordements de quelques PDG du Cac 40 qui se gavent de rémunérations totalement INDECENTES et déconnectées de la réalité. Ce “Mr Omar” m’avait indiqué qu’il était justement intervenu à l’occasion des AG d’approbation des comptes de telles ou telles sociétés, et ce pour dénoncer les systèmes de split payrol ( rémunérations à l’étranger ) ainsi que les nouveaux instruments, qui remplacent aujourd’hui les stocks options, cad les actions GRATUITES, dites de performance (et qui n’en auraient que le nom !!! ).
    Ce Monsieur parlait de façon très imagée de ce grave problème de sté, en stigmatisant non sans humour que ces PDG ne mangent pourtant qu’un seul steak par jour et qu’en une année, ils gagnaient de quoi faire vivre 10 générations. Dans ces conditions, comment peuvent-ils réellement construire des stratégies à moyen terme ?
    Ajoutant que ces Messieurs en étant payés plus de 100 fois que leur numéro 10, non seulement ne montraient pas l’exemple, mais ne pouvaient décemment demander à leurs collaborateurs de se fédérer derrière tout projet d’entreprise ….
    J’ai revu ce Monsieur après la convention et il m’a indiqué qu’il n’avait pas osé en parler, car déjà trop heureux d’avoir pu s’exprimer librement sur la diversité et que ce sujet n’était pas à 100 % à l’ordre du jour, mais qu’il était prêt à servir de fusible, si une tribune lui était proposée !!!
    Aussi, puisque nous avons un fusible de talent, disposé à porter ce message, alors pourquoi ne pas le Prendre au mot !

  2. karima bouchoicha dit :

    S’agissant de substituer des fêtes chrétiennes par une fête juive et musulmane.

    Eh bien Monsieur le Maire de Paris pourquoi pas ? Mais, alors pas de sectarisme :

    Demain nous ferons de même avec les taoïstes, les shintoïstes, les bouddhistes, les orthodoxes, les hindouistes, et toutes les religions traditionnelles africaines (animisme, vaudou…)…

    Ah oui, et pourquoi pas aussi un jour férié pour toutes les victimes exécutées par les religieux, du fait de leur orientation sexuelle ?

    Cordialement

  3. aicha benbakkar dit :

    Monsieur le Maire de Paris,

    Très attachée aux valeurs de la République et à sa laïcité, je veux vous dire que je suis effarée par vos positions et vos propos qui manquent totalement de lucidités. J’en suis d’autant plus désolée, car depuis que je suis en âge de voter, je vous ai toujours accordé mon suffrage. Mais maintenant, je suis bien obligée de reconnaître que vous faites partie des bien-pensants qui participent au délitement de nos sociétés.

    Vous montrez, une nouvelle fois, que sur les grandes questions de société vos discours deviennent de plus en plus inaudible chez les personnes qui vivent au quotidien les coups de boutoirs des religieux de tout bord et qui profitent de nos faiblesses et de nos faibles (les « idiots utiles » de droite comme de gauche) pour progressivement nous imposer leur vision du monde basée sur la théocratie, le machisme et la discrimination de tous ceux qui ne partagent pas leur idéologie.

    Nous sommes immensément nombreux à vouloir défendre une République laïque, fraternelle, juste mais ferme devant tous ceux qui veulent l’affaiblir ou la détruire, sans pour autant tomber dans la caricature et la stigmatisation.

    Alors mobilisez-vous plutôt avec tous les français attachés aux combats de nos prédécesseurs, pour nous léguer un pays dans lequel où on ne vit pas sous le dogme d’une hypothétique divinité. Je suis alors certain, que demain ce n’est pas le Front National qui présenterait une alternative sans issue pour des dizaines de milliers de personnes, mais que la République des droits de l’homme et le Parti socialiste retrouverait dans le peuple toute son aura et sa légitimité.

    Cordialement.

    P.S. : Je préférerai aussi, comme l’a dit Karima, en remplacement des fêtes chrétiennes des jours fériés pour toutes les victimes des droits de l’homme. Je crois, en effet, que dans une République laïque comme nous l’aimons, se serait un message beaucoup plus universaliste que de favoriser des minorités fanatiques qui ne se reconnaissent dans les combats progressistes des peuples à penser par eux-mêmes.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens