VU, LU AILLEURS

« Leçons de la révolution de jasmin »

3 février 2011


Fondation Terra Nova, « Leçons de la révolution de jasmin : les droits de l’Homme, nouvel horizon de la Realpolitik », par Olivier Ferrand (29.01.2011)


Olivier Ferrand revient sur les erreurs diplomatiques que la France a pu commettre, notamment au lendemain de la révolution tunisienne, et suggère de réévaluer la politique étrangère française.


« Tous les commentateurs le soulignent : la révolution tunisienne signe l’échec de la politique extérieure française. Notre diplomatie à l’égard de la Tunisie s’est en effet caractérisée, sous couvert du principe de non-ingérence, par un soutien inconditionnel au régime de Ben Ali, écartant toute politique des droits de l’homme à son endroit.
La realpolitik française avait certes des fondements rationnels. Les « avantages comparatifs » du pays pour nos intérêts vitaux expliquent l’indulgence des observateurs « réalistes », à droite comme à gauche. L’engagement sans faille de la Tunisie dans la lutte contre le terrorisme, et son rôle dans la coopération régionale sur ce terrain… »


Lire la suite sur le site de la Fondation Terra Nova

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens