VU, LU AILLEURS

« Le prix Nobel de la paix remis à Liu Xiaobo pourrait diviser le pouvoir à Pékin »

20 octobre 2010


Le Monde.fr, « Le prix Nobel de la paix remis à Liu Xiaobo pourrait diviser le pouvoir à Pékin », par Jean-Philippe Béja, chercheur au CNRS et au CERI-Sciences Po (14.10.2010)


Le 8 octobre dernier, le prestigieux prix Nobel de la paix a été attribué à Liu Xiaobo, opposant chinois condamné à onze ans de prison pour subversion. C’est la première fois qu’un dissident chinois est lauréat de cette haute distinction. Les sinologues pensent que le choix du Comité peut avoir un immense impact sur l’avenir de la Chine.


« Le prix Nobel de la paix attribué à Liu Xiaobo pour sa “longue lutte non violente en faveur des droits fondamentaux de l’homme en Chine” constitue un encouragement important pour tous ceux qui, aujourd’hui, dans ce pays, se battent pour défendre leurs droits – paysans chassés de leurs terres par les entrepreneurs liés aux gouvernements locaux, locataires expulsés de leur logement par des promoteurs avides proches des autorités, etc. Il réconfortera aussi les avocats défenseurs des droits de l’homme menacés par les autorités, les journalistes dénonciateurs des scandales qui se font licencier, et tous les acteurs du mouvement de défense des droits civiques (weiquan yundong), nouvel avatar du mouvement pour la démocratie apparu, en Chine, au début de ce siècle… »


Lire la suite sur le site du Monde.fr


Pour en savoir plus : Intervention de Liu Xiaobo lors de son procès, le 23 décembre 2009

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens