VU, LU AILLEURS

« L’État et la sécurité en Afrique »

5 novembre 2009

La Vie des Idées, « L’État et la sécurité en Afrique » par Hervé Maupeu (21.10.09)


Qui s’occupe du maintien de l’ordre dans les pays d’Afrique noire ? La police, certes, mais surtout des organismes privés et des milices. Marc-Antoine Pérouse de Montclos étudie les recompositions du monopole de la violence légitime sur le continent africain.
[…] Cet ouvrage étudie les différentes organisations qui participent à la gestion de la sécurité, principalement la police, les entreprises privées de sécurité et les milices, que de nombreux auteurs analysent séparément. Il décortique leurs rapports avec l’État qu’il caractérise comme « faible », un étiquetage souvent frustrant mais qui permet ici un comparatisme à l’échelle continentale. Sa démarche de politiste le conduit d’abord à évaluer les principales problématiques de politiques publiques sur le sujet. Après avoir rappelé qu’en Afrique le partage entre public et privé est relativement flou, il réfute la théorie libérale des vases communicants qui veut que les carences du secteur public de la sécurité soient immédiatement compensées par le développement du secteur privé…


Lire la suite sur La Vie des Idées

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens