VU, LU AILLEURS

« Cumul des mandats, le piège »

4 mai 2010

Le Monde, « Cumul des mandats, le piège », par Guy Carcassonne (03.05.10)


« Le cumul des mandats est une plaie. Il faut la cautériser. Rien n’interdit de le faire intelligemment. Reprenons tour à tour chacune de ces trois affirmations. Que le cumul soit une plaie tient d’abord à cette évidence, que l’on connaît au moins depuis Goldoni : même Arlequin ne peut servir convenablement deux maîtres. La nation et les collectivités territoriales ont des intérêts qui peuvent être différents voire, à l’occasion, s’affronter. Celui qui est élu des deux penchera d’un côté et abandonnera l’autre. La confusion des genres nuit toujours à l’un d’entre eux au moins, quand ce n’est pas aux deux. Or représenter la nation est une occupation qui est bien digne d’un plein-temps et qui s’exercera d’autant mieux que l’on n’aura que cela à accomplir, ce qui est déjà beaucoup. Ne pas l’admettre est intrinsèquement choquant… »


Lira la suite sur LeMonde.fr

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens