LES ÉDITOS

Lettre de Bertrand Delanoë

16 décembre 2011


Chers amis,


Au moment où s’achève une année très particulière, et alors que nous entrons dans la campagne présidentielle proprement dite, je tiens à faire avec vous un point d’étape. Où en sommes-nous ? Et que pouvons-nous apporter, de notre place, à la dynamique collective au service de l’alternance ?


2011 aura été l’année d’une réussite démocratique extraordinaire : les primaires. Cette innovation majeure, aura contribué à rapprocher les citoyens de la politique. Elle a permis un véritable dialogue, respectueux et franc, entre les citoyens de gauche et toutes celles et ceux qui aspiraient à exprimer leurs attentes et à incarner leurs espérances. Nous pouvons être fiers d’appartenir au Parti qui a eu le courage de se dépasser et de s’ouvrir lui-même pour partager avec le peuple une décision d’une si haute importance.


Maintenant, collectivement, quels qu’aient été nos choix antérieurs, quelles qu’aient été nos prises de position dans la campagne des primaires, nous avons ensemble, pour les mois qui viennent, un seul devoir, une seule mission, un seul horizon : faire gagner François Hollande. Il est le candidat socialiste, légitimé par une forte adhésion populaire. Pour ma part, je ne ménagerai rien de mon énergie, rien de ma volonté, rien de ma détermination, pour contribuer à sa victoire. La France a désespérément besoin d’alternance : nous le mesurons tous, jour après jour, sur nos territoires. Notre peuple est accablé d’injustices. Et il nous appartient de le convaincre de se tourner vers les solutions du progrès, plutôt que vers les exutoires du populisme.


Dans cette aventure, nous avons, nous, un rôle particulier à jouer. Je trouve très significatif, politiquement et humainement, que nous ayons, malgré les soubresauts de ces dernières années, réussi à maintenir l’existence de notre groupe de pensée et d’action. Ce qui nous rassemble se situe au-delà de nos personnes et de nos intérêts – et c’est sans doute pour cette raison que nous avons conservé les liens de la confiance et la volonté du combat politique commun. Dans le débat public, aujourd’hui, à l’intérieur de la famille socialiste, je suis convaincu que nous avons beaucoup à apporter. D’abord, une exigence de dignité, le rappel – hélas singulièrement nécessaire aujourd’hui- au respect des personnes, au devoir élémentaire de ne jamais se préférer soi-même à la cause collective. Ensuite, la défense inlassable de certaines valeurs que nous avons en partage, et que nous devons porter, haut et fort, dans la campagne présidentielle : l’efficacité de gauche, le réformisme assumé, l’idée européenne, la croissance écologique, une vraie rénovation de notre démocratie. La gauche a besoin de notre apport constructif et désintéressé. Elle doit pouvoir compter sur ce que nous sommes ensemble.


Soyez sûrs que, plus que jamais, je suis fier de notre identité politique, et déterminé à la faire exister. En attendant le plaisir de vous retrouver, et de vivre avec vous un temps majeur de notre rythme démocratique, je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.



Amicalement


Bertrand DELANOË

2 commentaires à “Lettre de Bertrand Delanoë”

  1. BROSSARD dit :

    Je viens de visionner une vidéo qui m’a révoltée.
    Comment M. DELANOË peut-il se permettre, au nom de je ne sais quelle laïcité qu’il arrange à sa façon, de critiquer le christianisme et de demander la suppression de fêtes religieuses chrétiennes au profit de fêtes juives ou musulmanes. Existent-ils, dans les pays du Maghreb, ou en Israël, des jours fériés chrétiens et, plus fort, y-a-il en Israël des jours fériés musulmans ou inversement, y-a-t’il au Maghreb, des jours fériés juifs ??? Ce soi-disant démocrate ferait mieux de s’occuper de sa ville de Paris et de laisser aux hautes instances dont il ne fait pas partie, le libre choix d”accorder tel ou tel jour férié.
    Il faut bien aussi qu’il se mette dans le crâne, que la France est profondément chrétienne depuis des lustres, c’est le fondement même de sa culture. Toutes les autres religions ne sont seulement venues se rajouter qu’au fur et à mesure des siècles.
    De plus, si on crée des jours fériés musulmans ou juifs, alors le sacro saint (pardon!!!) principe de laïcité de M. DELANOË tombe à l’eau (CQFD). Un peu de jugeote.
    M. DELANOË désire peut-être revenir au calendrier républicain. Ridicule.

    Et pour rire un peu, supposons que soit organisé un référendum sur ce sujet, je suis sûre que M.DELANOË serait surpris par la réponse des Français.
    Allons M. DELANOË, la France a d’autres chats à fouetter en ce moment et tient encore à ses jours fériés, quoiqu’il qu’il en pense.

  2. MESSAGE TO MAYOR OF PARIS.
    MR.BERTRAND DELANOE AND TEAM.

    CURITIBA.PR, BRASIL, DECEMBER, 26, 2011.

    MESSAGE TO GREAT ENTREPENEUER AND VISIONARY.
    MR. VINCENT BOLLORE , PRESIDENT TO BOLLORE GROUP AND TEAM.

    MR.BERTRAND DELANOE.
    MAYOR OF PARIS ANTE YOUR PEOPLES.

    Translate By http://www.google.com

    He ran the world still big news in 2011 about his Autolib Investment Project in partnership with the City of Paris, where he was invested 1.5 billion Euros, in fact it was a bold, innovative and courageous on his part , which is now an intangible asset, but you will have many positive results for its Group Ballor, because investments in sustainability, mobility and quality of life.

    But the best is what we can do together a partnership with his Mega Group Bollore Group in all Countries of the World, where we can add our cause of Education for Sustainability in all its companies.

    But it must be with the Lord in Paris to be able to say how we can put the project for the 7 billion human beings.

    The Great was right when he said Cientist Albert Einstein in his time that imagination is more important than knowledge, there is the Autolib project, the practical example.

    The Lord said he expects the 7 years of enrolling 80,000 users, then we will show that together we can make this project of 80,000 since 2012, placing the Mobility and Education for Sustainability and Quality of Life for the 7 million French, that will become example for the rest of the world.

    It is this message addressed to the Lord and his team and the Mayor of Paris’s Grand Design to help fight Global Warming and Climate Change.

    Using also said that in his time A.C, Archimedes asked a lever and an opportunity, and said he would move the world.
    I ask the Lord Mayor of Paris and now 2011 D.C, in an opportunity and we will change the consciousness of the 7 billion human beings in relation to Nature and Life.

    I await your contact is made and the big challenge.

    JOSE PEDRO NAISSER.
    ECOLOGIST.
    CURITIBA.PR.
    BRASIL.
    http://WWW.JOSEPEDRONAISSER.BLOGSPOT.COM
    YOUTUBE JOSE PEDRO NAISSER. 1/3 2/3,3/3.
    @Globalecologist
    55 41 9122 8673.

    The Greatest Challenge in 2012.Water and Oxygen X Diamong and Gold,Your Decide

    bit.ly/u0VHcX, bit.ly/sVRsQw

    Dear Friends.
    I need to help me to show my project for to benefits a World Peoples, Nature and Life.

    Yours a very important and my 3.000 names to my project.

    Names.
    1. Nelson Mandela
    2. Vincent Bollore
    3.Bertrand Delanoe
    4. Al Gore

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens