LES ÉDITOS

Absurde et malsain

16 novembre 2009

La polémique lancée par Eric Raoult à propos des déclarations de Marie N Diaye serait juste absurde si elle n’était pas profondément malsaine.



Absurde en effet ce prétendu « devoir de réserve » qui devrait s’appliquer aux écrivains récompensés par le prix Goncourt : ce devoir là ne s’impose qu’à certains fonctionnaires, les « fonctionnaires d’autorité » à qui il est légitimement demandé de ne pas tenir de critiques publiques vis-à-vis des décisions prises par le gouvernement. Mais en quoi un prix littéraire aurait-il vocation à brider la liberté de parole de l’écrivain, liberté fondamentale de tout citoyen, constitutive de l’activité artistique elle-même ? A cette interrogation, le député de Seine Saint-Denis ne répond pas. Ou plutôt, il préfère probablement ne pas répondre. C’est là où la polémique devient malsaine.



Malsain de lire qu’en la lançant Eric Raoult a tout simplement voulu « faire parler de lui » : comme si dans la France contemporaine, détourner ainsi les questions de liberté pouvait parfaire la renommée des hommes politiques. Comme si la liberté de parole des écrivains n’était pas dans le cours de l’histoire, et encore aujourd’hui dans de nombreux pays, au cœur du combat pour la démocratie. Je pense ici à Taslima Nasreen, que Paris s’enorgueillit d’avoir accueilli, estimant, oui, que c’était là le « devoir » de la capitale de la France.
Malsain encore, d’entendre qu’il s’agirait de donner des gages à un certain électorat à la veille des élections régionales, comme si le jeu politique devait inévitablement conduire au piétinement de certaines valeurs.
Malsaine surtout, l’exégèse douteuse à laquelle se livre Monsieur Raoult dans le Monde de samedi, ne regrettant rien de ses propos et affirmant même que, par comparaison, Yannick Noah et Lilian Thuram n’étaient pas allés aussi loin dans la critique de la France. Yannick Noah et Lilian Thuram ? Sa critique initiale ne portait donc pas exclusivement sur la liberté de parole des écrivains ? Un footballeur, un tennisman, un Prix Goncourt : serait-ce donc la couleur de leur peau qui inspirerait ce « rappel à l’ordre », pas vraiment « républicain » ?



Sentiment de dégoût. Envie de demander à une certaine droite qu’on arrête là. A l’heure où un ministre ressent le besoin urgent de lancer un débat sur l’identité nationale, un député de la même majorité suggère que certains Français seraient avisés de se taire. Peut-être parce que leur « identité » déplaît.
Cette conception là de la France n’est pas la mienne. Si prompte à distinguer ceux qui la composent, à stigmatiser les différences, à jouer des uns contre les autres, à arrêter une version officielle, et à discréditer ceux qui refusent de la réciter.
Indifférence du gouvernement… Absurde et malsain.

30 commentaires à “Absurde et malsain”

  1. DELVILLE claude dit :

    Bonjour
    Salut à tous,
    mon propos s’adresse “au tunisien”
    Le septuagénaire que je suis devenu est trés préoccupé par cette idée d’enquète au sujet de l’Identité Nationale. Mon expérience de 30 ans d’ONG en pays berbère fait que je trouve cette idée d’enquète trés dangereuse. En effet quand on vit dans les milieux ou il l’Islam semble rassembler des différentes tribus on se rend compte que l’équilibre est précaire. Il ne faut pas se voiler la face. L’Islam est, en France la deuxième religion. Or l’instinct grégaire de l’homme le pousse à vivre dans un phénomène communautaire. Les problèmes économiques, la non volonté politique entrainent créent des ghettos qui s’organisent tant bien que mal. Le gros problème en France est engendré par le conflit toujours latent depuis la guerre d’Algérie (Je suis un ancien déserteur). les vieux démons de racisme ressortent.
    Il ne faut pas se voiler la face. Le chrétien a peur de l’arabe et l’arabe en a marre d’être pris pour un sous développé. Etant en fin de vie je n’ai pas la solution. Les raisons sont nombreuses et vous les connaissez sûrement mieux que moi. Si l’on interroge les gens il y en a de plusieurs catégories. Ceux de ma génération ont un ressentiment pas clair. Le mot bougnoule est encore prononcé. Beaucoup votent communiste ou à gauche. Le phénomène maghrébin se dilue peu à peu dans un concept plus important au niveau de l’immigration. Lorsque qu’une population est en de faiblesse , et c’est le cas actuellement, il s’instaure un climat de peur d’être envahi. C’était la grande tactique du Front National lequel n’a pas plus de leader donc sans effet notable sur le prochain vote surtout en Corrèze. Je n’ai jamais eu l’âme politicienne. Les appareils de parti n’ont jamais été de mon apanage. Par contre je crois que chacun de nous possède une petite parcelle de vérité. C’est l’ensemble de ces parcelles qui font la cohésion. Les vieux démons des partis pôlitiques à l’ancienne sont inopérants. Les nouveaux quadras l’ont bien compris.J’ai toujours pensé que la vieillesse n’était pas obligatoirement un gage de sagesse (cf la sclérose). Le pouvoir est éphémère. Il est plus facile de le prendre que de le garder. Nous ne sommes que de passage. Il faut vivre dans le présent et avoir toujours en tète que chaque jour doit ètre consacré à la continuité chacun dans la tâche impartie. Je sais, c’est peut-être utopique mais j’ai toujours cru à l’utopie.
    Les arrières pensées des “inventeurd”quant à cette enquète sont nombreuses et connues. J’insisterai sur le caractète hyper dangereux et destructeur de cette horrible invention laquelle va réveiller les querelles communautaires. Le cadavre fait toujours peur au futur cadavre.
    La hiérachie de coeur est préférable à la hiérarchie de pouvoir et une âme ne se viole pas quelle que soit sa nature. Peu importe l’apparence du potier pourvu que son vase ne soit pas poreux. Vive les valeurs universelles des droits de l’homme et luttons contre la condition précaire des femmes dans ce monde car ce sujet a été tout l’acharnement de mon anonyme vie.. La gauche ne devrait-être pas symboliser les valeurs universelles. Je n’ai pas changé d’état d’esprit depuis les années soixante. Les Français ne sont pas dupes des facéties politiques de tous les partis. Les militants à eux seuls ne représentent qu’une mince frange de la population. Le vote est entre les mains du peuple.
    Mon expérience marocaine en ce domaine est sur mon blog (http://delville.over-blog.fr). (prologue et 17 chapitres /20 écrits)
    Amicalement

    n propos s’adresse au “tunisien”

  2. Lounès dit :

    M. Delanoe occupez vous de vos affaires en tant que maire de Paris. Dans votre ville ce samedi, plusieurs hommes blancs étaient lynché en pleine rue sur le champ de Mars par plusieurs hommes noirs.
    Vous avez failli a votre devoir en vous montrant incapable d’assurer la securite de ces citadins mais de plus vous n’avez meme pas evoque l’eventuelle dimendion raciste de ces actes.

    • duran dit :

      Ce n’est pas au maire de faire la police dans Paris mais au préfet qui avait donné son autorisation pour ce rassemblement de débile.

    • JD dit :

      Lounes, il me semble que c’est plutôt à la Préfecture de Police de Paris sous l’autorité du ministre de l’Intérieur, et non au maire de Paris, d’assurer la sécurité dans les rues de Paris.

      Sinon je pense effectivement qu’il y a une dimension raciste dans la démarche de Monsieur Raoult. La liberté de parole de certains de ses compatriotes semble le gêner dans son for intérieur.

  3. Michel Kyslok dit :

    Bravo !! pas mieux !! Tout ça est en effet franchement malsain.

  4. Lounès dit :

    Hey duran bien esquivée l’occasion de regarder en face la réalité: des Blancs pogromés par des Noirs. Je ne comprendrai jamais ce 2 poids 2 mesures, ces Blancs lynchés de partout dans les bus, les rues, insultés, menacés de chantage au racisme, humiliés, leurs femmes spoliées… Tu ne la vois pas la réalité? Que te faut-il pour que tu acceptes de la voir? Tans que cela ne te touche pas, que tu manges bien que tu bois bien cela ne te concerne pas c’est ca?

  5. Lounès dit :

    @jd: Il aurait du s’exprimer au moins. S’il voit du racisme contre ce Raoult qui est certes très inélégant il aurait du en voir aussi dans les lynchages de samedi. IL AURAIT DU S’EXPRIMER LA DESSUS mais il ne l’a pas fait. Pourquoi cela ne vous saute-t-il pas aux yeux? Pourquoi se focaliser sur les aspects administratifs prefecture/mairie… C’est accessoire!

  6. citroyen de Guadeloupe dit :

    Je cite : Monsieur Raoult dans le Monde de samedi, ne regrettant rien de ses propos et affirmant même que, par comparaison, Yannick Noah et Lilian Thuram n’étaient pas allés aussi loin dans la critique de la France.

    Je cite : serait-ce donc la couleur de leur peau qui inspirerait ce « rappel à l’ordre », pas vraiment « républicain » ?

    Bien vu monsieur le Maire , et on peut donc se poser la question effectivement.

  7. Lounès dit :

    “citroyen” tu défends ta chapelle, tu n’es pas en train de réagir comme un citoyen qui prend du recul sur ses origines. Tu réagis de maniere pavlovienne “je suis Noir – je défends les Noirs dés que j’en ai l’occasion”. Tu manques de générosité camarade.

    • GERIN dit :

      Et vous vous réagissez comme lui -je suis blanche et je défends les blancs Cependant les deux affaires n’ont rien à voir. Mr DELANÖE à réagit aux propos de MR RAOULT c’est normal ce sont deux hommes politiques, le restant est un fait divers, certainement grave je suis d’accord avec vous, mais un maire ne peut commenter tous les faits divers qui se passent dans sa ville !!

  8. Bertrand dit :

    Merci Bertrand !

    J’ai fait l’armée dans une unité de combat, je paye des impôts, je travaille…et j’en ai marre, mais alors vraiment marre de me faire bassiner à longueur de temps par des opportunistes, qui un coups ont la prétention de m’expliquer ce qu’est “l’identité nationale”, me disent que “la France on l’aime ou on la quitte”… et autres foutaises…

    Merci de “tacler” haut et fort un de ces prétendus plus vertueux que les autres, un de ces ahuris qui pensent savoir ce que c’est que “l’identité nationale”.

    Vraiment, vous ne pouvez pas vous imaginer le BIEN que vous m’avez fait Bertrand.

  9. alain dit :

    En effet, la sécurité dans Paris dépend du Prefet qui a autorisé la manifestation . Quoiqu’en pense certains il ya des régles administratives ! Le Maire de Paris n’a rien à voir dans cette affaire , cepndant je me pose une autre question drolement plus importante: Pourquoi il y avait-il autant de monde pour tenter de glaner quelques billets de banque ?? Voilà la vraie question et la réponse est simple à savoir que le monde est étranglé et beaucoup sont dans le besoin suite à cette politique désstreuse de ce gouvernement incapable d’entendre les plus nécéssiteux avec des salaires de misère quand d’autres vivent une opulence bling bling ! Quand à vos propos Mr Lounés sachez que chacun de nous quelque soit sa couleur son origine ou sa race a le droit de vivre , respirer sans être mis au pilori sans cesse par la faute de quelques imbéciles qu’il faut durement sanctionner.

  10. Lounès dit :

    Alain tu évites de voir les choses en face. Si tu nies les faits je ne peux pas discuter avec toi. Cet article de Delanoe parle de racisme. Et moi je te dis que les lynchages de samedi, l’affaire du bus, les lynchages du CPE, les émeutes, les meurtres de JJ Le Chenadec, JC Irvoas, les lynchages de la Techno parade TOUT CES FAITS sont autant d’indice de la montée d’une haine énorme des Noirs envers les Blancs. Noirs et autres communautés contre les Blancs. Voila le racisme de tous les jours qui se déploie qui s’épanouit énormément sans aucune barrière morale. Il se déploie à Paris et le maire ne dit RIEN LA DESSUS. Il ne fait pas son travail de maire correctement.

  11. GERIN dit :

    Il y a un probléme de racisme mais il est dans les deux sens : il y a des Noirs racistes….. mais aussi de nombreux Blancs.

  12. 13zenrv dit :

    Mr Delanoë, nous ne serons certainement pas d’accord sur beaucoup de sujets, mais je vous tire mon chapeau d’oser mettre le doigt sur ce qui fait mal dans cette polémique.

  13. AnArKoK dit :

    Je confirme, Paris a ceci de particulier que les pouvoirs de police admin sont entre les mains du préfet (car ville avec toutes les institutions de l’Etat). Toutefois, petite nuance que je n’ai pas encore lu: une fois l’atteinte à l’ordre public constaté, c’est du ressort de la police judiciaire, et donc plus rien s’oppose à ce que les forces de l’ordre sous le contrôle du maire interviennent. Même si bon, ça n’a guère de sens, car police administrative sur place (on cherche à prévenir l’atteinte), en cas d’atteinte elle va pas rien faire ^__^

    Sinon sur Raoult, il est très très probable qu’il n’ait pas que des bons sentiments envers les français aux origines les plus riches (cf. son parcours, c’est parlant). Mais il est aussi envisageable que le sexe de notre prix Goncourt n’ait pas été sans influencer sa prise de position.

    Ben oui, quand on est con, on l’est rarement à moitié.

  14. antiantianti dit :

    un homme politique se doit de montrer que plus anti-raciste que lui ça n’existe pas ; il peut alors se draper dans une vertu qui va lui permettre de jeter l’opprobre sur tout quidam qui ne lui plaît pas . Et ils ne s’en privent pas les bougres , qui se trouvent en majorité à gauche d’ailleurs .

    Mais , serait-il possible que… , pourrait-on envisager que …., non , on ne peut le croire tellement c’est faire une supposition injuste envers ce monsieur .. vous croyez ? vous insinuez qu’il pense gagner quelques voix chez les électeurs des minorités visibles ? comme vous êtes mesquin monsieur . Personnellement cette éventualité là ne saurait m’effleurer . J’ai une trop haute opinion de cet homme politique ci .

  15. DIDIER dit :

    Noir ou “issu de la diversité” : vous pouvez tout dire, insulter la France, siffler la Marseillaise , critiquer n’importe quel méchant “Gaulois” sur le plus minime de ces défauts. De toutes façons vos détracteurs seront traités de racistes; l’argument qui tue.
    Blanc, d’origine gauloise: vous devez respecter la France et vos adversaires politiques et les minorités et payer vos impôts et la fermer.
    Donc DELANOE le chevalier blanc qui a besoin de pub, ressort l’argument massue: RAOULT critique une noire donc c’est la preuve qu’il est raciste, donc la droite est fasciste donc de connivence avec LE PEN. Conclusion1: RAOULT=LE PEN. Et toc.
    Conclusion 2= Lamentable, ridicule Delanoé.
    Quand en plus on sait que le choix du jury du Goncourt ne s’est pas fait sur les seules qualités littéraires de cette dame mais aussi compte tenu de ses positions politiques, on se dit qu’elle ne vaut vraiment pas cette publicité qui lui est faite. On suivra d’ailleurs avec intérêt le nombre de ses ventes

    Enfin un peu d’humour: L’autre, (sûrement Oui-Oui) écrit: “il y a des Noirs racistes… et de nombreux Blancs”=> s.e= Forte majorité de méchants blancs racistes//quelques noirs racistes, mais pas beaucoup.
    Ouf!On respire pour la “diversité”.

  16. bender_79 dit :

    Je suis d’accord, il y a quelque chose de nauséabond dans la démarche de Raoult… Je rappelle quand même que ce monsieur a le don de flirter le plus clair de son temps avec l’idéologie de la droite extrême !!

  17. Isagilbert dit :

    Les propos de Marie Ndiaye peuvent tomber sous le coup de la loi sur l’insulte et la diffamation. S’ils sont “acceptés” sous prétexte qu’il s’agit d’un écrivain, d’une artiste, il y a donc 2 poids 2 mesures en ce qui concerne la législation française, sans doute au nom de la “discrimination positive”.
    Essayez donc, dans le pays d’origine de Mme Ndiaye, ou dans de nombreux pays dont sont originaires les personnes qui crachent sur notre identité nationale, de critiquer de la même façon les dirigeants et vous verrez que notre démocratie a quand même quelques avantages dans le traitement de ceux qui l’insultent.
    Quant au racisme, je vois dans les films et les publicités françaises de nombreuses représentations d’immigrés – sauf asiatiques – alors que la réciprocité n’est pas vraie dans leurs pays ! (Verrez-vous au Zimbabwe une publicité représentant un blanc ?)
    De toute façon, tout est prétexte pour critiquer notre pays – tout en profitant de son fric sur le dos des personnes âgées, des handicapés et des personnes en situation précaire. Pas joli joli, tout cela…

  18. alain dit :

    Merçi BENDER, pour ces propos courts mais éloquents . Il me semble que ce Monsieur avait été aussi le premier à inventer ou réinventer le couvre feu .Il me semble également avoir dit plus haut qu’il fallait sanctionner durement les fouteurs de trouble tout en sachant que qui séme le vent récolte la tempête et dieu sait si nos gouvernants de tous poils soufflent sur les braises afin de pouvoir prouver sans cesse que le systéme répressif il n’y a que cela qui vaut ! Nous vivons désormais dans une société policée et faite d’interdits car de nos jours il est plus facile d’énumèrer ce qui est autorisé que la longue liste d’interdits ;trop de lois tuant la loi , les voyous prennent cela comme un défi à relever face à l’autorité ,escalade inévitable de la violence pour des cervelles de moineau ! Quand au reste il est purement électoraliste mais cela tout le monde l’a compris !

  19. Thess dit :

    On dirait que le FN débarque en force sur le blog de Bertrand Delanoë. On se croirait sur Radio Courtoisie : fausses rumeurs de lynchages anti-blancs, faux propos attribués à des personnalités issues de l’immigration (si si je vous assure, untel a dit qu’il n’aimait pas la France) des grosses ficelles censées susciter le réveil des “vrais français” agressés tous les jours… Heureusement, ça fait 50 ans qu’ils essaient et ça ne marche toujours pas.

  20. Lounès dit :

    Thess il y a besoin d’être du FN pour dire cela? Je suis du FN? Tu essaies de discréditer en accusant de fachisme c’est trop facile. “fausses rumeurs de lynchage anti blanc” c’est que tu n’as pas vu les images de la Techno Parade, de la distribution d’argent annulée ce samedi, du CPE en 2006 etc… Tu peux aussi faire l’expérience de sortir hors des 8 premiers arrondissements de Paris un samedi soir par exemple à Pigalle, tu la verras la violence “raciste”.
    Thess tu nies la réalité c’est parce que soit tu n’es pas au contact de celle-ci soit tu fait de la dénégation “non non ce n’es pas racial comme violence c’est social”

  21. Nicolas Sanaa dit :

    Euh, pour demander un droit de réserve à un artiste, qui plus est un lauréat du Goncourt, il faut sérieusement manquer d’informations… Il croyait peut-être que c’était le “Goncourt” de l’ENA ! Passons sur l’allusion raciste, qui effectivement n’est pas digne d’un parlementaire ; ça nous rappelle les sombres jeux de mots d’un certain Jean-Marie dans les années 80…

  22. chloé dit :

    @ Isagilbert : le pays d’origine de Marie NDiaye, c’est la France…

  23. adikfout dit :

    Et puisque le pays d’origine c’est la France, il faudrait arrêter de lancer des rumeurs de propos racistes.
    Alerte… Delanoiii renoue avec les vieux démons de la gauche : voir du racisme partout, et de l’insécurité nulle part.
    A Paris, pourtant, je vous l’assure, il y en a !

  24. desvoixquiselevent dit :

    Chaque jour vécu en France pour un Noir de France – les Métis étant considérés comme Noirs -, Français 100% pur porc ou pas,
    ressemble à une guerre.
    Je le sais, je le vis, du fond de mes tripes,
    dans l’impossibilité de témoigner – suis-je un mauvais témoin ? -,
    toute blanche que je suis, ayant choisi de lier ma vie à un Noir.

    Inutile de revenir sur les arguments habituels émanant des pseudos-cerveaux désinformés,
    parachutés d’autres siècles révolus,
    car trop éloignés par le coeur de ces questions de discrimination,
    quelle qu’elle soit.

    Ca fait du bien, du baume au coeur, de réentendre (trop tard ?) les élites républicaines défendre les valeurs qui font notre Identité.
    Pour cela, merci monsieur Delanoë

  25. Boissard dit :

    Peut-être Monsieur Raoult, homme de culture, a-t-il voulu revenir aux sources du Prix Goncourt. Cette institution, n’a-t-elle pas été décidée par Edmond de Goncourt, dont l’exécuteur testamentaire fut Léon Daudet ? Aussi, pourquoi voir un “dérapage” dans le respect d’une tradition réactionnaire qui fait, elle aussi, partie de notre héritage ? A l’heure de l’”outing”, je ne peux blâmer Monsieur Raoult de dévoiler courageusement sa différence.

  26. blumy dit :

    Monsieur Delanoe a parfaitement raison, il y a une petite odeur de couleur de peau dans le commentaire hilarant de ce Raoult. Il y a en France un climat general de racisme qui a ete savamment entretenu depuis l’election de Sarkozy. Entre politique et medias, il y a une lune de miel. Tout cela pourquoi, pour ratissser a droite afin de prendre des voix a Le Pen en creant une apocalypse raciale entre les francais. Noirs contre blancs,(Finkelkraut) arabes contre juifs (E.Zemmour). francais de la deuxieme generation contre francais de souche (Eric Besson). Le plus surprenant dans cette histoire, c’est ceux qui creent cette ambiance sont loin d’etre des francais de souche. Quasiment tous, meme ceux qui sont au front national, sont des fils d’immigres ou nes a l’etranger, a l’instar d’ Eric Besson né au Maroc arrive en France a 17 ans, chantre de l’identite nationale.
    Cette odeur pestilencielle de racisme est meme ressentie a travers la main de Thierry Henry qui fait gagner la France une place en coupe du monde. il y a des confusions dans l’esprit du peuple francais qui doute et qui se laisse emballer par la manipulation polito-mediatique. C’est une honte pour ce pays.

  27. Jacques HÉBERT dit :

    À l’occasion du vingtième anniversaire de l’ouverture du Mur de Berlin, on la découvre plus vive que jamais : l’Ostalgie progresse fortement en ex-R.D.A. , certes, mais la France elle-même n’est guère épargnée. Elle trouve d’ailleurs d’ardents nostalgiques au sein même de… l’U.M.P. ! Ainsi, Éric Raoult, éminent maire d…u Raincy et député de Seine-St.-Denis, doit-il regretter, en rêvant d’imposer le devoir de réserve aux lauréats du Prix Goncourt, l’admirable discipline qu’observaient autrefois les écrivains est-allemands : à quand la nécessaire rénovation de l’Académie française sur le modèle de la glorieuse Union des Écrivains de l’Union soviétique ? Bien malheureusement, n’est pas petit Jdanov qui veut…

    Paris, 12 novembre 2009.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens