LES ÉDITOS

Défense de l’AP-HP

12 mars 2010


Communiqué de presse de Bertrand Delanoë



Des syndicats de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) occupent et manifestent devant le siège de l’AP-HP depuis hier jeudi, afin de dénoncer les suppressions d’emploi annoncées et les projets de restructuration de l’AP-HP. Ce mouvement des syndicats et des personnels fait écho au mouvement des 900 médecins qui, pour la première fois et quelles que soient leurs spécialités, menacent de
démissionner de leurs fonctions administratives.


Le désarroi des professionnels de l’AP-HP est total. Quand le gouvernement va-t-il répondre à la vive émotion de la communauté médicale, des équipes soignantes, des personnels, mais aussi des citoyens ? Le gouvernement a mis le feu en annonçant la suppression de 4000 emplois et la restructuration de nombreux hôpitaux. Non seulement la concertation a été largement insuffisante avant ces annonces mais depuis, le
gouvernement se tait et laisse les personnels dans la plus grande incertitude ou pire se contredit, de manière bien peu crédible à la veille d’élections régionales.


Pourtant l’enjeu de santé publique est majeur : il s’agit de défendre la qualité et la pérennité de notre système public hospitalier de santé, dont certains pans entiers comme la pédiatrie, les IVG, le VIH pour ne citer que ces trois exemples, sont en réel danger.


Je veux rappeler mon opposition la plus ferme à ce démantèlement organisé du service public de santé et redire qu’au sein du conseil d’administration je voterai contre les restrictions budgétaires imposées. Par sa méthode autoritaire, strictement comptable, le gouvernement met en péril la capacité de l’hôpital public à conduire une réforme ambitieuse et concertée pour moderniser et améliorer la qualité et l’offre de soins. J’invite le gouvernement à reprendre le dialogue sur de nouvelles bases, celles portées par la communauté soignante dans son ensemble.


Comme je l’ai indiqué, je participe aux côtés des médecins et des personnels à leur lutte pour un service public moderne et efficace de la santé. L’AP-HP est au cœur de notre cité et concerne tous les Parisiens. C’est pourquoi un débat démocratique sur le plan stratégique 2010/2014 de l’AP-HP se tiendra au Conseil de Paris du mois de mai. Je recevrai dans les semaines qui viennent les syndicats, les médecins, les associations de patients, la direction générale pour préparer ce débat.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens