LES ÉDITOS

Condamnation de Jafar Panahi

21 décembre 2010

J’apprends avec consternation et colère la condamnation infligée par la justice iranienne à Jafar Panahi. Ce grand cinéaste, de renommée internationale, avait déjà été empêché par de se rendre au jury du festival de Cannes, et nous n’avons pas oublié son fauteuil resté vide à cette occasion.

Il est aujourd’hui condamné à six années de prison, et à une interdiction de quitter l’Iran pendant vingt ans.

Jafar Panahi est un esprit libre. Il incarne, par sa pensée et par son œuvre, le désir de vivre d’un peuple offensé. Au nom de Paris, je tiens à lui dire mon soutien et mon admiration. Et j’invite les autorités iraniennes à tout mettre en œuvre pour qu’il retrouve au plus vite sa liberté de mouvement, de parole et de création.

Un commentaire à “Condamnation de Jafar Panahi”

  1. Léa dit :

    Une pétition peut être signée sur le net…

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens