CE QUI EST DIT...

“Ecrire c’est aussi ne pas parler”

10 juin 2010

3 commentaires à ““Ecrire c’est aussi ne pas parler””

  1. R. Nathalie dit :

    Oh mais tous ceux qui écrivent n’ont pas pour autant oublié de parler….c’est une chose d’écrire et de ne pas assumer ensuite ses propos ou de parler à torts et à travers et de ne pas savoir écrire ! Il faut assumer ses opinions que ce soit par écrit ou à l’oral ! Ah la politique, l’art de dire des choses et de les contredire ensuite…! Pourquoi n’ai je pas fait sciences po ou l’ENA ?!!! Peut être parce que je pensais encore être capable de pouvoir garder mon intégrité morale et pouvoir être droite dans mes bottes !

  2. VJ XHARLES dit :

    Bonjour je profite de ce blog pour vous écrire car il n’y a pas d’autre site accessible. Écrire pour vous féliciter de votre intervention au PS. Chacun des dirigeants socialistes s’il n’est pas élu ne sombrera pas dans la misère: loin s’en faut. Par contre la personne à qui je viens de parler ce matin est dans la misère malgré son travail. Son patron vient de revoir la seule aide pour la mutuelle qui lui sera supprimé cela lui fera 2 jours sans manger par moi même chez LIdl.
    Vouloir aider ou alléger ou simplement diriger juste les gens la nations c’est une d’abord une question d’humilité et d’ emphatie, surtout pas de chamaille pour les postes car il y a vraiment fracture entre ceux qui subissent ceux qui profitent et ceux qui veulent une justice. Pour donner à quelqu’un qui est dans la misère il faut respecter sa dignité sa fierté c’est tout ce qui lui reste. Ceux qui dirigent actuellement ceux qui veulent la place sont il digne de cette humanité à l’état pur puisqu’il n’y a plus que cela quand on a presque rien ou que l’on a perdu son pain quotidien? C’est la question que l’on se pose dans un autre monde si près de ceux qui veulent donner des leçons pensant que tout leur est du ou qu’il pensent qu’ils ont toujours raison.

  3. Anthony dit :

    Monsieur Delanoë,
    Je vous écris aujourd’hui suite à notre rencontre assez rapide en gare de Metz le 6 juin dernier. J’avais pu, entre les dizaines de journalistes, vous approchez afin de vous remettre un document contre la corrida et vous m’avez exprimé votre soutien et votre opposition face à la corrida. Toute la communauté a été très touché qu’une personne si importante et si populaire s’exprime enfin à ce sujet, ils vous remercient tous.
    J’aimerai que vous puissiez me confirmer votre point de vue via un courrier officiel afin que cette déclaration ne reste pas un off et disparait dans les oubliettes. Je crois en vos convictions et je sais que vous n’êtes pas du genre à dire quelque chose que vous ne pensez pas, et pensez quelque chose que vous ne dites pas.
    J’attends donc de vos nouvelles,
    Cordialement,
    Anthony
    Collectif Lorrains anti-taurins.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens