“Parler des banlieues, c’est parler de la société dans laquelle nous voulons vivre”


Claude Dilain – Associations d'idées par blogbertranddelanoe

Un commentaire à ““Parler des banlieues, c’est parler de la société dans laquelle nous voulons vivre””

  1. Moulin dit :

    Les quartiers populaires doivent avant tout se développer économiquement, nous avons besoin de légions d’entrepreneurs, de créateurs de richesses, de croissances, de PIB.

    La reconnaissance politique des quartiers populaires s’inscrira naturellement dans une logique de développement économique massive de nos territoires..

    Le pouvoir économique appelle le pouvoir politique.

    Nos cadors et barons de gauche et de droite voient tout ça d’un mauvais oeil dans la mesure ou nous serons en capacité de prendre leurs placessssssssssssss donc leurs bifteaksssssssssssss.

    L’inertie de nos territoires facilitent le maintien de tous ses politicards carriéristes médiocres qui vivent sur le dos de nos territoires , de surcroit de nos impotsssssssssssss………….

    Nous exigeons l’exemplarité et l’excellence républicaine en matière de gestion de nos territoires en ses temps de crise.

    Vous êtes sous surveillance citoyenne renforcée…………….

    La crise, nous la vivons depuis notre tendre enfance au sein de nos meireveilleux quartiers populaires: d’Aulnay sous- bois à Montreuil, des Bosquets aux Tarterets, du Mirail à Hautpierre …..

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens