“Edition 2010, c’est parti !”


Paris Plages 2010, c'est parti !
envoyé par mairiedeparis. – L'actualité du moment en vidéo.



Bertrand Delanoë a inauguré la 9ème édition de Paris Plages le 20 juillet dernier.

2 commentaires à ““Edition 2010, c’est parti !””

  1. pogu dit :

    Bonjour,

    J’aime beaucoup Paris Plage depuis sa création, mais malheureusement une petite chose me chiffonne ; avec d’autres personnes célibataires nocturnes, nous avons remarqué que 1/4 d’heure avant la fin, toutes les personnes isolées qui se promène le long de la seine, un petit noyau de personnel de paris plage essaie par tous les moyens de nous faire sortir avant ; ils sont postés au début à chatelet ou vers la fin de Pont Marie ; Je trouve cette attitude inadmissible, très désagréable ; décourageante et désobligeante envers les visiteurs et laissant une très mauvaise image.
    Comme les autres, nous nous organisons pour ne plus être empoisonnée par ce désagrément pour ne repartir qu’ à Paris Plage fermeture effective.

  2. Jacquet Nicolas dit :

    Lorsque vous parlez de réappropriation de l’espace public, je pense inévitablement au manque de civisme des scooters et des motos dans Paris. A mon sens la politique anti-voiture menée par votre équipe municipale depuis quelques années a conduit à un des pires fléaux : la multiplication exponentielle des véhicules à deux roux motorisés. Certes cette politique a été concluante d’un point de vue de l’automobile, mais il ne faut plus nous voler la face. La non gestion des conséquences a conduit à un fiasco prévisible (il suffisait d’aller voir à Rome ce qui s’y passait). Paris est envahie par des centaines de milliers de scooters et motos qui produisent de pires effets que ceux contre lesquels on lutte. Ils se garent partout n’importe comment (sur les trottoirs) et gratuitement (c’est d’ailleurs pourquoi ils se multiplient). Ils roulent trop vite et rendent dangereux l’espace public (c’est pourquoi on les achète). Ils polluent autant que les voitures (peu de contrôlent). Et surtout ils font plus de bruit que les voitures et rendent invivables les espaces piétons particulièrement au démarrage des feux de circulation où ils s’apparentent à des escadrons de la mort (remonter la rue de Rivoli à pied…). C’est donc une menace pour l’espace public et la vie citoyenne. D’autant que la possibilité qui leur est offerte de se garer gratuitement correspond à une privatisation de l’espace public. Ce n’est pas très démocratique de laisser le problème s’empirer d’années en années (ou alors c’est électoral parce que les conducteurs sont vos électeurs). Qu’attendez-vous pour agir ? Vous promenez-vous souvent à pied dans Paris ?

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens