ACTUS

précedent :
suivant :

Réaction au décès de Raymond Aubrac

11 avril 2012

Communiqué de presse de Bertrand Delanoë


J’apprends avec une grande tristesse et une profonde émotion la disparition de Raymond Aubrac.

C’est un véritable héros de la liberté qui nous quitte. Raymond Aubrac fut un combattant de la dignité humaine, qui sut défier la barbarie au nom des principes qui n’ont jamais cessé d’être les siens. Il est l’un de ceux à qui la France doit le meilleur d’elle-même.

Tout au long d’une vie droite, Raymond Aubrac s’est toujours engagé au service de causes justes et généreuses. A travers la diversité des époques qu’il a traversées, il est resté le témoin exigeant des valeurs de la Résistance. Son regard, sa lucidité, sa bienveillance et son amour de la justice nous manqueront.

Raymond Aubrac était pour moi un ami. C’était aussi un grand Parisien, très sincèrement attaché à sa ville, à son histoire, à sa vitalité. Je garde le souvenir reconnaissant des combats démocratiques que nous avons menés en commun pour notre ville.

Au nom de Paris, je m’incline avec respect, avec admiration et avec gratitude, devant la mémoire de Raymond Aubrac. Je souhaite associer à cet hommage le souvenir de son épouse Lucie, et j’assure ses enfants, ses petits-enfants, et tous ses proches, de ma solidarité et de ma sympathie.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens