ACTUS

Réaction au décès de Jean-Paul Proust

8 avril 2010


Communiqué de presse de Bertrand Delanoë


J’apprends avec une grande tristesse la disparition de Jean-Paul Proust, ce jeudi 8 avril.


C’était un grand serviteur de l’Etat, animé du sens de l’intérêt général, et soucieux des principes qui garantissent la cohésion d’une société.


Il a notamment été, de mars 2001 à novembre 2004, préfet de police de Paris : j’ai ainsi eu l’occasion de travailler étroitement avec lui. Je garde le souvenir d’un homme d’une grande droiture, profondément républicain. Nous avions construit une relation de confiance et d’amitié.


Jean-Paul Proust me manquera, comme à tous ceux qui ont eu le privilège de le connaître, et qui n’oublieront pas ses rares qualités humaines. Au nom de Paris, des élus du Conseil de Paris et en mon nom personnel, j’assure son épouse, sa famille et ses proches de notre sympathie et de notre solidarité.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens