ACTUS

Réaction au décès d’Annie Girardot

28 février 2011


J’apprends avec une très grande émotion le décès d’Annie Girardot.


Avec elle disparaît une immense figure du théâtre et du cinéma français. Sa gouaille, sa personnalité bien tranchée, son sourire, sa voix inimitable ont traversé les décennies pour marquer profondément la culture de notre pays. Depuis ses débuts au théâtre, puis au cinéma auprès de Jean Gabin, jusqu’à ses derniers rôles à la télévision, elle a créé son propre univers, profondément original et attachant. Elle a tourné avec les plus grands, de Lelouch à Audiard ou de Broca, et son jeu demeurera une référence d’un art très particulier, plein de charme, d’énergie et de tendresse.


Annie Girardot était également une grande Parisienne. Son talent a éclos dans les cabarets de la rive droite, puis à la Comédie française, et tout au long d’une carrière longue, belle et riche – couronnée par un Molière en 2007 – elle aura honoré une certaine idée de notre Ville et de sa vitalité.


Au moment où son combat si courageux contre la maladie vient d’arriver à son terme, je tiens, au nom de Paris, à exprimer ma profonde tristesse. Et j’assure la famille et les proches d’Annie Girardot de ma sympathie et de ma solidarité.

Un commentaire à “Réaction au décès d’Annie Girardot”

  1. Timoxana dit :

    Un petit oiseau dont la voix s’éteint mais dont nous garderons un souvenir ému. Alors que l’on fait l’éloge de l’actrice, je découvre ce poème de Prévert avec sa voix si chaude. Je vous le laisse en partage : http://timoxana-timoxana.blogspot.com/2011/02/annie-girardot-pour-faire-le-portrait-d.html

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens