ACTUS

La mairie de Paris lance son plan grand froid pour les sans-abri

8 novembre 2011

Paris, le 8 novembre 2011 (dépêche AFP)


Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë a lancé mardi le plan d’aide aux sans-abri pour cet hiver, avec notamment jusqu’à 550 places pouvant être ouvertes dans 6 gymnases durant les périodes les plus froides et de nouveaux centres d’hébergement.


Alors que la ville craint “une crise humanitaire de grande ampleur” en raison de l’”approfondissement de la crise”, elle dit pouvoir mobiliser pour cet hiver 2011-2012 “jusqu’à 550 places de mise à l’abri durant les périodes les plus froides dans 6 gymnases et dans les mairies des 1er, 3e, 4e, 11e et 15e arrondissements”, selon un communiqué.


Dans les gymnases, l’accueil sera assuré par des agents volontaires du Centre d’action sociale de la Ville de Paris (CASVP).


La ville ouvre par ailleurs trois centres d’hébergement provisoires d’une capacité totale de 140 places durant toute la période hivernale, gérés par des associations : rue du Louvre (1er) dédié aux femmes, rue des Ecluses (10e) pour des hommes et des femmes, rue de Sèvres (6ème) pour des mineurs étrangers isolés.


Une veille renforcée dans les bois de Vincennes et Boulogne sera aussi reconduite cet hiver, avec un renforcement des maraudes du Samu Social et “six équipes véhiculées à disposition”, a ajouté la mairie.


Hors urgence, elle entend également ouvrir des centre d’hébergement pérennes, “en finançant 2.000 places nouvelles d’ici à 2014″, bien que “Paris concentre déjà plus de 60% de l’offre d’hébergement de la région”.


Elle va ouvrir quatre nouveaux centres d’hébergement (162 places), financés par la ville et gérées par des associations, des “maisons relais” et résidences sociales (231 places de logements accessibles aux personnes sans abri) et 100 nouvelles places de mise à l’abri pour les mineurs étrangers isolés.

Un commentaire à “La mairie de Paris lance son plan grand froid pour les sans-abri”

  1. toloton dit :

    Pourquoi ne pas consacrer les quelques 2,5 Millions d’€ dépensés chaque année pour quelques touristes désoeuvrés, il y à tant de choses à voir à Paris, et quelques “banlieusards” à nourrir les sans abris et tous les gens qui en ont besoin… Ce serait un peu plus humanitaire que PARIS PLAGE sous l’eau….
    Nous ne sommes plus dans une époque de gaspillage, il faut aller à l’essentiel, notamment MR Didier Fusillier avec ses idées idiotes et hors de propos d’aménagement des berges rive gauche… les plus belles, pour les dénaturer par des manifestations qui ne serviront quà la propagande de la Ville de PARIS.
    Cessons de “rêver”, de berner les braves gens sous prétexte de loisirs ou de social, et revenons à plus de réalise.
    J’aimerai une réponse, un échange avec le peuple…

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens