ACTUS

Décès d’Olivier Ferrand

30 juin 2012

C’est avec une vive émotion et une profonde tristesse que j’apprends la mort d’Olivier Ferrand.

La disparition brutale et inattendue de cet homme totalement investi dans la vie de la cité laisse à ses proches et à ses amis politiques un terrible goût d’inachevé.

Comme collaborateur de Lionel Jospin à Matignon, comme maire adjoint du troisième arrondissement de Paris et comme président-fondateur du think tank terra nova, il a toujours mis sa force de conviction et sa créativité au service de la rénovation de la gauche.

Son élection le 17 juin dernier comme député de la huitième circonscription des Bouches du Rhône laissait augurer d’une action parlementaire exigeante et dynamique au service notre pays.

Comme toutes celles et ceux qui l’ont connu, j’ai eu souvent l’occasion d’apprécier chez lui ce mélange de détermination sans faille et d’ouverture d’esprit qui servait parfaitement son ambition d’une gauche en mouvement.

Au nom de Paris et en mon nom personnel, j’adresse mes condoléances à sa famille, ainsi qu’à tous ses amis et je les assure de ma solidarité et de mon amitié.

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens