ACTUS

Bertrand Delanoë soutient Martine Aubry

29 juin 2011

Paris, dépêche AFP

Quelques heures après l’annonce de la candidature de Martine Aubry aux primaires socialistes, le maire de Paris Bertrand Delanoë a affirmé mardi soir [28 juin] qu’il allait la soutenir parce qu’il pense “que c’est une femme d’Etat” et qu’elle est “celle qui est le plus en situation”.

“Elle est solide et je pense qu’elle peut redonner une dignité à la fonction présidentielle, et je pense qu’elle peut insuffler une vraie dynamique au pays”, a déclaré Bertrand Delanoë sur France 2.


Pour voir l’intervention de Bertrand Delanoë au JT de France 2 du 28 juin, cliquez ici (à partir de 30 minutes)

2 commentaires à “Bertrand Delanoë soutient Martine Aubry”

  1. André Guidi dit :

    Monsieur le Maire de Paris,

    vous avez un point commun avec Martine Aubry : votre bilan plus que positif à la tête de votre mairie.

    Bon courage pour les primaires, bon courage pour les présidentielles dans le soutien à notre championne.

    Vivement un gouvernement de gauche où vous soyez en responsabilité, Ministre d’état de la république.

    Salutations dévouées et respectueuses.

    André Guidi

  2. PITHON dit :

    Camarade
    Il y a un an, je n’ai pas repris ma carte au parti. J’étais adhérent depuis 1976 ! Ras le bol.
    Tu étais de ceux qui me semblait être le plus authentique, le plus pertinent, le plus franc, le plus sincère. Dernièrement au grand journal de Canal+ tu avais d’ailleurs clamé haut et fort et avec insistance que tu attendrais d’entendre les candidats aux primaires du PS avant de te prononcer sur ton choix. J’avais encore une fois apprécié cette clarté de démarche : “écouter d’abord, faire son choix après”. Or, voilà que les candidats viennent juste de se déclarer, mais il n’y a pas eu encore de véritables expressions conséquentes indiquant, dans le détail, les véritables intentions de chacun.
    … et voilà que tu annonces, presque avant son annonce, ton soutien à Martine Aubry !!!!!
    Tu savais donc, déjà, au grand journal, quel était ton choix et tu as menti. Pourquoi ne pouvais-tu pas dire simplement “Mon choix est fait, mais je ne l’annoncerai que le premier jour de l’ouverture des candidatures !”.
    Encore déçu … une fois de plus.
    Je n’ai rien contre Martine, bien au contraire, mais j’aime la franchise en toutes choses.
    Cordialement

Publiez un commentaire

CréditsConditions d'utilisationsLiens